Cameroun - Réaction/Abel Elimbi Lobe: «Je n’aime pas ce que monsieur Nintcheu fait. Il n’est pas dans son rôle. Le rôle d’un député ce n’est pas de persécuter les citoyens ou les membres du gouvernement»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Jan-2021 - 07h19   12262                      
29
Abel Elimby Lobe Archives
L’homme politique désormais membre de la plateforme Kawtal dénie au député du SDF le droit de s’intéresser à la gestion des fonds du Covid-19. Il soutient que l’élu n’a pas été mandaté par l’Assemblée Nationale.

Abel Elimbi Lobe désapprouve la campagne que mène Jean-Michel Nintcheu contre le ministre de la Santé Publique, lui qui accuse de façon répétée Malachie Manaouda de malversations dans le cadre de la gestion des fonds destinés à la lutte contre le Covid-19. Il a déversé sa bile sur son ancien camarade de parti au cours du programme télévisé «Face à l’actu» diffusé le 10 janvier 2021 sur STV.  «Je n’aime pas ce que monsieur Nintcheu fait. Il n’est pas dans son rôle. Le rôle d’un député ce n’est pas de persécuter les citoyens ou de persécuter les membres du gouvernement, de les jeter en pâture, de les entourer de suspicion. Or c’est ce que monsieur Nintcheu fait. Il développe un discours  purement suspicieux qu’il n’alimente avec aucun élément, aucune pièce à conviction qui pourrait fonder sa suspicion. Parce que si on peut avoir la liberté de douter, mais quand vous exprimez ce doute publiquement vous n’êtes plus dans  le simple domaine de la liberté de penser. Vous êtes dans l’expression. Et à ce moment-là il ya une exigence de fondement», a-t-il protesté.    

Pour lui, les actions de Jean-Michel Nintcheu cache une «volonté manifeste» de laisser circuler dans l’opinion l’idée qu’il y a corruption parce qu’il y a eu beaucoup d’argent. Il pense qu’il n’ y a pas que dans la lutte contre le Covid-19 qu’il y a «beaucoup d’argent».  Il se demande pourquoi le député ne pose pas les problèmes de gestion des fonds de l’’autroute Yaoundé –Douala qui n’est qu’à 60 kilomètres depuis longtemps. «Il ne pose pas la question de savoir combien de francs on a déjà mis, où est parti l’argent ? On a fait quoi avec ? On a déjà mis combien de francs dans le financement des partis politiques qui n’arrivent même pas à se construire un siège ? Depuis une vingtaine d’années qu’on finance les partis politiques parmi lesquels le SDF qui reçoit plus de 200 millions depuis plus d’une dizaine d'années ?», interroge Elimbi Lobe.

Il déclare pour discréditer l’élu de la circonscription Wouri-Est que l’action gouvernementale a des procédures dans lesquelles elle est contrôlée. «Le seul fait d’être député ne vous permet pas de vous asseoir dans votre chambre et de dire: «je suis dans ma chambre, je contrôle l’action gouvernementale en demandant que monsieur Manaouda passe devant un Tribunal ! Cela n’a rien à voir», martèle-t-il, ajoutant que l’honorable Nintcheu n’a pas reçu mandat de l’Assemblée nationale pour investiguer.

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique