Cameroun - Réaction/Simon Pierre Atangana Nsoe (leader du parti Grand Cameroun) à propos du discours de Paul Biya le 19 mai 2020: «Un Président qui vit dans sa bulle, loin du peuple et très loin des préoccupations de ce peuple»

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-May-2020 - 13h42   6229                      
4
Atangana Nsoé Archives
L’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2011 a réagi au discours du Chef de l’Etat, prononcé à la veille de la célébration de la fête de l’unité.

Très effacé depuis la confirmation des premiers cas de la maladie à Coronavirus 2019 au Cameroun au mois de mars 2020, le Président de la République, Paul Biya, s’est exprimé pour la première fois à la nation le 19 mai 2020, soit à la veille de la célébration de la fête de l’unité.

Comme on pouvait s’y attendre, ce discours était essentiellement consacré à la lutte contre la COVID-19 dans le pays. Cette sortie, très attendue, du numéro un camerounais a été largement applaudie par ses partisans. Mais au sein de l’opposition, les réactions sont plutôt mitigées.

Parmi les déçus, le leader du parti Grand Cameroun. Simon Pierre Atangana Nsoe estime que «nous avons écouté les paroles d´un Président qui vit dans sa bulle, loin du peuple et très loin des préoccupations de ce peuple».

Dans les colonnes du quotidien Le Jour, édition du 22 mai 2020, l’homme politique affirme que le Président était attendu sur la Covid-19. «Il s´est malheureusement limité à cette pandémie. Se refusant d´aborder les autres nombreux et grands problèmes de la République. Le Président de la République, comme d´habitude, a délivré aux Camerounais un discours plat. Aucune annonce importante. Refus de reconnaitre les travaux de Mgr Kleda. Cette platitude renforce davantage le sentiment que Paul Biya ne peut plus rien apporter à notre pays».

Dans son discours, le Chef de l’Etat a appelé les Camerounais de respecter les gestes barrières afin de lutter contre la propagation du virus. Pour l’ancien candidat à la présidentielle de 2011, «demander aux Camerounais de se laver les mains, de respecter la distanciation, de porter un masque. c´est du déjà entendu. C´est refuser de gouverner comme il faut ! Encourager un Chef de gouvernement qui jusqu´ici n´a rien réussi, a part organiser un faux dialogue national, un Chef de gouvernement qui affiche toute son incapacité à lutter contre la Covid-19, c´est également afficher son incapacité à gouverner».

Il soutient que dans une période aussi difficile que celle que nous traversons, «le pays a plus besoin d´un Président fort que d´un Président qui gère le pays avec les dons. On ne gère pas un pays avec les dons».

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique