Cameroun - recettes non-fiscales: Le Cameroun perd 12 milliards de FCFA au premier semestre 2020

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Oct-2020 - 15h53   2184                      
0
Ministère des Finances Cameroon Tribune
Cette information est contenue dans un rapport de la direction générale du budget récemment publié.

En septembre dernier, la direction générale du budget a tenu des conférences spéciales sur la budgétisation des recettes non fiscales de l’Etat. Au terme de ces conférences, elle a publié le rapport. Ainsi, il en ressort que l’Etat du Cameroun a perdu 12 milliards de FCFA au premier semestre de cette année 2020, dans le cadre de ses recettes non-fiscales.

De manière détaillée, le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 7 octobre 2020, précise que: «au premier semestre 2020, il y a lieu de relever des non reversements de 12 milliards de FCFA repartis en différents postes que sont les droits administratifs (11,5 milliards de FCFA), les recettes des ventes accessoires de biens (7,2 millions de FCFA), les ventes de prestation de services (439 millions de FCFA) et les loyers immeubles et revenus des domaines pour une valeur de 150 millions de FCFA».

D’après ce rapport, la direction générale du budget entend désormais mettre un accent particulier sur une mobilisation plus optimale de ces recettes, à travers l’accompagnement technique des ministères sectoriels concernés.

«Les reversements comptabilisés au Trésor ne correspondent pas toujours aux montants collectés par les administrations, mettant ainsi en lumière la problématique de la sécurisation des recettes non fiscales», relève le journal.

Notre confrère précise alors que d’après ce rapport sur lequel il s’appuie: «sur ces trois dernières années, la contribution des recettes non fiscales dans le financement du budget de l’État n’excède pas 4%. Une faiblesse que le gouvernement s’est engagé à corriger à partir de l’exercice 2021. Les objectifs de recouvrement des dites recettes, qui sont passés de 168 milliards de FCFA  en 2018 à 200 milliards de FCFA en 2019, et près de 204 milliards de FCFA en 2020, sont ainsi appelés à évoluer à la hausse, de même que les réalisations effectives».

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique