Cameroun – Récrimination: Le président de l’UFP Olivier Bilé, accuse le journaliste Cédric Noufélé de l’empêcher de parler sur Equinoxe Télévision

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Jul-2021 - 16h36   13249                      
22
Olivier Bile, Président de l’Union Pour la Fraternité Archives
Le rédacteur en chef de cette antenne se défend en expliquant que les invités sont choisis selon des critères professionnels. Il assure que ce média est ouvert à toutes les opinions ou sensibilités et rejette toute intention de discrimination.

Olivier Bilé n’est pas content d’Equinoxe Télévision et de son rédacteur en chef Cédric Noufélé. Le président national de l’Union pour la Fraternité et la Prospérité (UFP) a exprimé son  désaccord avec le média privé au cours de l’interview qu’il a accordé à ABK Radio ce 12 Juillet. L’homme politique estime que les médias privés sont désormais la caisse de résonance de politiciens aux ambitions peu recommandables.   « Le regard que j’ai sur nos médias m’attriste beaucoup. Parce que nous avions beaucoup misé  sur les média privés.  Les radios et surtout les télévisions pour apporter une dynamique beaucoup plus républicaine, etc. Mais ce que je suis obligé de constater c’est que nous avons aujourd’hui  des médias qui sont également dans ce positionnement d’appui et de soutien dans des dynamiques qui sont également à la fois identitaires, tribales etc. (…) A titre personnel, j’ai eu une expérience avec  un média qui ‘appelle Equinoxe TV. A plusieurs reprises, le jeune frère qui s’appelle Cédrick Noufélé, est quelqu’un avec qui j’ai eu à faire des choses par le passé. Il est même venu chez moi à l’époque quand j’habitais  encore à Kondengui pour faire un reportage. Mais je suis étonné que depuis un certain temps, un certain nombre d’années, après une sortie comme celle des « Libérateurs »,  etc,  après un certain nombre d’activités, on a un très bon prétexte pour faire une belle émission. Je ne comprends pas que  ce jeune homme soit toujours aussi fermé et incapable même  de répondre à une sollicitation médiatique républicaine d’un acteur majeur de notre scène », s’étonne l’universitaire.

Il parle de mise à l’écart,  soutenant  que l’on craint qu’il ravisse la vedette à des gens qu’il ne nomme pas. « Je me sens totalement blacklisté. C’est-à-dire que c’est une logique de blacklisting extrêmement claire. Il y a une logique qui veut qu’il faut tout faire pour ne pas inviter un certain type d’acteurs.  Des acteurs comme Bilé. Parce que le risque avec ce type d’acteurs c’est de « surbriller ». Il ne faut pas que Bilé vienne « overshine » celui pour lequel nous travaillons. C’est de ça qu’il s’agit ». Quand l’on lui pose la question : « eux,  ils travaillent pour qui ? », il répond, envoyant les journalistes vers la hiérarchie d’Equinoxe Télévision:   « écoutez, allez leur poser la question, ils vous diront. Mais il me semble que comme disent les jeunes au quartier : « vous posez les réponses ».

Invité par un des intervieweurs à prouver le courage qu’il revendique, Olivier Bilé crache le morceau.  « Il est évident, lorsque vous regardez une chaîne comme Equinoxe TV, vous constatez qu’un dimanche, lors de l’une de leurs émissions phares,  ils invitent quelqu’un du MRC de mon ami Maurice Kamto (…), le dimanche suivant, c’est quelqu’un du MRC à nouveau qui est invité. Trois dimanches d’affilée et c’est souvent effectivement des cadres simplement de ce parti. Mais comment comprendre que d’autres ne soient pas invités. Je ne suis d’ailleurs pas le seul. Il y a un jeune frère engagé en politique qui s’appelle Denis Emilien Atangana, qui a également fait une tribune dans le même sens.   Donc il me semble qu’il y a une certaine catégorie d’acteurs qui sont blacklistés sur un certain type d’antennes telle que celle de cette chaîne Equinoxe que j’évoque et qui ne peuvent pas y passer.  C’est simplement parce qu’on redoute qu’ils ne viennent « overshine » Maurice Kamto », croit l’ancien de la CRTV.

« Donc  Equinoxe travaille pour Maurice Kamto… », suggère un de ses interlocuteurs. Réponse de Bilé : « il me semble qu’il y a en tout cas une relation particulière qui est fondée sur le fait que la plupart des personnes qui ont souvent été invitées sur ces antennes-là sont issues du MRC ».

www.cameroon-info.net a fait réagir Cédrick Noufélé. Le rédacteur en chef d’Equinoxe Radio et Télévision bat en brèche les accusations du président de l’UFP.    « Equinoxe Télévision invite tous les leaders politiques en fonction des sujets d’ l’actualité. En journalisme, on invite les leaders qui font l‘actualité et en fonction des sujets d’actualité, des experts, des analystes politiques qui peuvent s’exprimer sur des sujets d’actualité. Nous avons toujours diffusé toutes les différentes sorties des principaux leaders sur nos antennes. Nous invitons des leaders qui comptent et je crois que dans toutes nos émissions, les plus grandes opinions politiques s’expriment sur nos différents plateaux. Nous avons même invité Saint-Eloi Bidoung, un démissionnaire du RDPC. Il n’y a pas une discrimination envers un leader politique précis. Nous invitions tout le monde pour que les gens viennent donner leur point de vue. On n’a jamais fermé la porte à un leader politique », réagit le journaliste.   

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique