Cameroun - Recyclage: Un projet de 4 milliards de FCFA pour valoriser les déchets électriques et électroniques à Douala et Yaoundé

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Feb-2018 - 04h10   2582                      
0
Déchets électroniques Archives
La Communauté urbaine de Douala et la Guilde européenne du Raid, une ONG française, ont signé mardi 23 janvier 2018 une convention de partenariat pour la mise en œuvre du projet de filière durable de valorisation des déchets d’équipements électriques et électroniques, dénommé Weeecam.

Un projet de 4 milliards de FCFA dans les villes de Douala et Yaoundé, pour une convention d’une durée de cinq ans en deux phases, avec pour objectif, selon Cameroon Tribune en kiosque le mercredi 31 janvier 2018, de traiter 5000 tonnes de déchets recyclés par an, dont 3900 tonnes localement.

Le projet Weeecam, dont le principal financeur est le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) est «un projet ambitieux, important et nécessaire (…) une coopération exceptionnelle qui bénéficie aux citoyens (…)».

Selon Gilles Thibault, ambassadeur de France au Cameroun, les Camerounais et les gens de Douala, appuyés sur le pôle technologique de Buea, ont parfaitement pris le virage numérique et ça engendre des déchets importants. Il est de notre devoir de les traiter. «Notre défi est de rendre ces déchets moins dangereux d’une part et d’autre part de leur donner une nouvelle vie», a-t-il affirmé au cours de la cérémonie.

Selon les termes de la convention, apprend-on, le projet aura pour but entre autres l’installation d’un système de collecte et pré-collecte à grande échelle en zone urbaine, la mise en place d’une unité semi-industrielle de traitement durable des déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E), le renforcement du cadre institutionnel existant.

En termes de retombées, à côté des aspects lutte contre la pollution et préservation de l’environnement, on peut retenir le soutien à l’économie locale en générant de l’emploi social et solidaire non délocalisable, l’amélioration des conditions de vie des citoyens et des acteurs du secteur informel du recyclage.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique