Cameroun - Refus du don de Maurice Kamto par le MINSANTE/Jean De Dieu Momo (Ministre délégué auprès du ministre de la justice): «Accepter un don d’une association qui n’existe pas c’est la reconnaitre de facto. Vous êtes plus rusés que qui ?»

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 01-May-2020 - 18h15   13269                      
13
Jean De DIEU Momo à Equinoxe Télévision capture d'écran
Le président du PADDEC estime que le ministre de la Santé Publique a bien agi, en refusant le don de l’opposant.

Le jeudi 30 avril 2020, Maurice Kamto a procédé à la remise d’un important don en matériel médical et non médical à Yaoundé. Ledit don, constitué de 10.000 masques barrières, 6800 masques chirurgicaux et 950 tests de dépistage, a été réceptionné par Christian Penda Ekoka, président du comité de gestion du programme «Survie Cameroon Survival», mis sur pied par le président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), dans le but de collecter des fonds destinés à la lutte contre la pandémie du Covid-19.

Le même jour, l’ancien conseiller économique de Paul Biya, qui a rejoint l’opposition à la veille de la présidentielle 2018, s’est rendu au ministère de la Santé Publique pour mettre officiellement la donation susmentionnée, à la disposition du gouvernement. Mais ce dernier s’est heurté au non catégorique de Malachie Manaouda, le ministre de la Santé, qui a conseillé au donateur de se rendre dans les services de Paul Atanga Nji, le ministre de l’Administration Territoriale, qui a précédemment déclaré illégale l’initiative Survie-Cameroun.

L’attitude du gouvernement a provoqué l’ire de l’état-major du MRC, qui a vu en cette dernière, la légitimation du peu de considération que le régime actuel a pour la vie des camerounais. Mais pour Jean De Dieu Momo, le ministre délégué auprès du ministre de la Justice Garde des Sceaux, Maurice Kamto fait une nouvelle fois dans la ruse politique.

«On parle des partis politiques qui ont pour  tutelle le MINAT (Ministre de l'administration Territoriale) et doivent passer par lui. Feindre d'ignorer qu'une association doit avoir une existence légale pour agir est une ruse politique. Accepter un don d’une association qui n'existe pas, c'est la reconnaître de facto. Vous êtes plus rusés que qui? Dion allez là-bas», a écrit le membre du gouvernement sur sa page Facebook ce 1er mai 2020.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique