Cameroun - Régionales 2020: Le Conseil électoral examine les dossiers de candidatures des partis politiques et du commandement traditionnel

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Sep-2020 - 12h04   1236                      
2
Session de plein droit du Conseil électoral internet
C’est dans le cadre de sa deuxième session de plein droit, après la convocation des collèges électoraux. Elle a été ouverte le 27 septembre 2020 à Yaoundé.

En vue des élections régionales du 6 décembre 2020, le Conseil électoral examine les dossiers de candidatures des partis politiques et du commandement traditionnel. C’est dans le cadre de sa deuxième session de plein droit, après la convocation des collèges électoraux. Cette session a été ouverte le 27 septembre 2020 à Yaoundé. Les travaux sont présidés par le président du Conseil électoral, Enow Abrams Egbe.

Dans les colonnes du quotidien d’Etat Cameroon Tribune en kiosque ce 28 septembre 2020, Enow Abrams Egbe affirme que c’est un exercice qui doit «déboucher dans quelques jours, sur la publication des listes de candidats acceptées et/ou rejetées».

Ce qui l’a amené à dire à ses collaborateurs que: «c’est un exercice dynamique auquel vous êtes déjà tous aguerris et suffisamment outillés, bien qu’il regorge quelques particularités inhérentes à la spécificité de cette élection régionale que nous organisons dans notre pays pour la première fois», lit-on. Pour cela, il a prescrit rigueur, intégrité, neutralité et sens du service de l’intérêt général aux membres du Conseil électoral.

Ces élections «inaugurent l’entrée en jeu des représentants du commandement traditionnel… leur rôle et leur influence sociopolitique dans la scène nationale et le développement du Cameroun sont majeurs», a-t-il reconnu dans les colonnes du journal.

Le reporter note qu’ELECAM entend travailler dans le respect du caractère inclusif du processus électoral. Aussi, le président du Conseil électoral a recommandé à ses collaborateurs de s’appuyer sur une «approche de flexibilité dans la prise en compte des composantes sociologiques et du genre… prescrites par le code électoral», peut-on lire.

Le Conseil électoral va se pencher sur des dossiers déposés par une dizaine de formations politiques et des représentants du commandement traditionnel, à travers les 58 départements du Cameroun. La décision du Conseil électoral est attendue au plus tard le 7 octobre 2020.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique