Cameroun - Relance de l’économie cacaoyère: La SODECAO reçoit de nouvelles parcelles dans les Regions de l'Est et du Sud

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 15-Sep-2021 - 14h24   2888                      
18
Un champs de cacao archives
Le directeur général de la Société de développement du cacao a procédé à la réception de ces nouveaux champs les 11 et 13 septembre dernier à Messamena dans la Region de l’Est du Pays et à Meyomessi dans le Sud.

La Société de développement du cacao (SODECAO) a reçu de nouvelles parcelles les 11 et 13 septembre 2021 à Messamena dans la région de l’Est et à Meyomessala dans la région du Sud. Ces nouveaux champs ont été réceptionnés par le directeur général de la SODECAO, Jean-Claude Eko’o Akouafane.

«Ces villages bénéficient chacun de 11 et 10 hectares de cacao auxquels sont associés des bananiers plantains et autres arbres fruitiers. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme de développement d’une économie rurale adossée à la cacaoculture dans la boucle du Dja et la zone frontalière avec le Congo», rapporte le quotidien Cameroon Tribune en kiosque ce 15 septembre 2021.

D’après notre confrère, «l’objectif de ce programme mené conjointement avec le Projet d’aménagement et de développement intégré de la boucle du Dja et de la zone frontalière adjacente, consiste à permettre aux populations de disposer de plusieurs sources de revenus issues de leurs exploitations, pour lutter contre la pauvreté; créer des emplois aux jeunes et aux femmes afin d’endiguer le chômage et accroître les échanges commerciaux avec les pays voisins pour développer leurs propres localités».

Dans le détail poursuit le journal, la Société de développement du cacao a planté dans chacun de ces villages, 12 000 cacaoyers, 12 000 bananiers plantains, 200 avocatiers et pruniers. Mais aussi, les voies d’accès de ces plantations ont également été aménagées, en plus de leur parcellisation en blocs.

Outre ces activités, le directeur général de la Société de développement du cacao, «a remis un important lot de matériels aux coopératives, constitués de machettes, bottes, gants, produits phytosanitaires, atomiseurs, tronçonneuses, pulvérisateurs, etc.», peut-on lire dans les colonnes du journal.

Enfin, écrit le reporter: «la finalité de ce don est de contribuer à booster la production cacaoyère nationale, de manière à permettre au Cameroun de conquérir la place de leader en Afrique et dans le monde».

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique