Cameroun – Relation France-Mali: RFI accuse l’activiste camerounaise Nathalie Yamb de mensonges

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Oct-2021 - 14h28   3671                      
0
Nathalie Yamb Facebook
Dans sa chronique du 8 Octobre 2021, la rédactrice en chef adjointe de la « radio mondiale » que sur la question franco-malienne, la militante panafricaniste propage une opinion pro-russe et anti-française.

Sophie Malibeaux charge Nathalie Yamb. Dans sa chronique « les dessous de l’infox » diffusée sur l’antenne de RFI le 08 Octobre, la rédactrice en chef adjointe de la « radio mondiale » conteste la véracité des informations distillées par la Suisso-Camerounaise  sur le dialogue Franco-Malien. Commentant une publication  de l’activiste sur Internet, la journaliste déclare : « à en croire l’auteur du tweet épinglé aujourd’hui, la France équiperait les jihadistes en armes et en véhicules. C’est en tout cas ce que Nathalie Yamb affirme sur twitter cette semaine, en ironisant sur la livraison par la France d’équipements de maintien de l’ordre aux autorités maliennes. Rien ne vient pourtant étayer ces accusations ».

La rédactrice en chef adjointe de RFI poursuit : « en fait aucun élément tangible, n’est apporté à ce sujet, à aucun moment. Dans l’une de ses vidéos, Nathalie Yamb déplore l’échec de Barkhane à débarrasser le Sahel des groupes jihadistes - ce que l’on ne viendra pas contester ici - mais elle va beaucoup plus loin en accusant la France de financer les terroristes qu’elle combat, et au lieu d’apporter la preuve de ses accusations, elle développe un argumentaire aux accents complotistes, avec inversion de la cause et de l’effet. Pour elle, si les jihadistes prolifèrent au Sahel c’est du fait de la présence des troupes françaises et non l’inverse. Conclusion, les Français doivent quitter le Mali. C’est ce que martèle sans relâche l’activiste suisso-camerounaise, peu lui importe le coup de gueule de l’exécutif malien, face à la réduction annoncée des effectifs de Barkhane, le Premier ministre de transition Choguel Maïga reprochant à la France un « abandon en plein vol ».

Nathalie Yamb est accusée d’afficher au grand jour « ses accointances russes ». Sophie Malibeaux la dit « fière de se présenter comme « la dame de Sotchi », d’avoir « épinglé sur son mur Twitter son intervention au forum Russie-Afrique de Sotchi à l’automne 2019 où elle déclare « nous voulons le démantèlement des bases militaires françaises ». La journaliste française rapporte que la militante plaide dans une vidéo mise en ligne le 26 septembre 2021 dernier « pour l’intervention des mercenaires russes de la compagnie Wagner ».  Nathalie Yamb n’est pas, selon Malibeaux, « seule à propager ce type de narratif pro-russe et anti-français ». Elle parle de l’homme d’affaires Yevgueni Prigozhin qui « recrute à travers le réseau AFRIC, des agents d’influence à la solde de Moscou ». 

Nathalie Yamb a réagi à la chronique à charge de RFI. « Ainsi donc, la redac-chef adjointe de RFI, Sophie Malibeaux, m’a consacrée toute une tribune ce matin sur ses antennes. 2 minutes et demi dédiées à la Dame de Sochi. Je vais le dire encore une fois pour les durs d’oreilles: Le sentiment anti-français n’a pas besoin d’être alimenté. Il est inhérent à tous ceux qui luttent pour la souveraineté et la dignité africaines. Tu ne peux pas être pro-Afrique si tu n’es pas viscéralement anti-français. Seuls les fous aiment leur tortionnaire, leur violeur ou leur colonisateur, ou veulent discuter avec lui. Il n’y a aucun besoin de dialogue. Nous voulons une rupture nette et définitive: France dégage!nEn attendant ma vidéo sur le sujet en début de semaine, je vous souhaite bon week-end  #LaDameDeSochi », poste l’activiste sur les réseaux sociaux.  

 

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique