Cameroun - Relations entre le Cameroun et sa diaspora/Calixthe Beyala: «Il faut que le Cameroun prenne des mesures strictes afin que la diaspora puisse investir au pays, sans peur»

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Nov-2020 - 07h38   12310                      
10
Calixthe Beyala Archives
Dans un message relayé sur son compte Facebook, la célèbre écrivaine camerounaise invite le gouvernement à sécuriser les investissements de nos compatriotes de la diaspora.

Depuis de nombreuses années, le Cameroun entretient une relation tumultueuse avec sa diaspora. Nombre de nos compatriotes résidant à l’étranger, estiment que le pays dans lequel ils sont nés ne leur offre pas les garanties nécessaires pour y investir et créer des emplois. Malgré des efforts conséquents qui ont été entrepris ces dernières années, (regain de flexibilité en rapport avec la loi 1968, portant code de nationalité), il reste encore beaucoup de choses à faire dans ce domaine. Du moins c’est ce que pense  Calixthe Beyala. Dans un message relayé sur sa page Facebook officielle le vendredi 27 novembre 2020, l’écrivaine multi-récompensée lance un vibrant appel au gouvernement, afin que ce dernier protège les investissements des camerounais de la Diaspora qui selon elle, sont très souvent les malheureuses victimes d’arnaques et d’abus de pouvoir quand ils décident de retourner au bercail.

«De la belle diaspora camerounaise... Dans les pays d'Occident où elle est allée en quête de réussite, la diaspora camerounaise est l'une des plus dynamiques du monde. Au Canada comme aux USA, en France comme au UK. Elle rayonne ; elle crée, elle travaille. Elle est chef d'entreprise ou vendeuse, professeure ou ingénieure, technicienne de surface ou médecin, partout, elle excelle. Elle envoie des sommes colossales au Cameroun pour l'éducation, la nutrition et la santé de ceux restés au pays. Pourtant, quelque chose se brise en elle lorsqu'elle tente un retour. Presque toujours, la diaspora est dépouillée par des gens malintentionnés à qui elle a fait confiance.

On vole ses terrains ; on vole ses maisons ; on vole ses investissements presque partout ! Untel qui a créé cette pharmacie se voit dépouiller par un associé resté sur place ; un tel autre qui a créé cette entreprise d'import-export ou construit cet hôtel se rend brusquement compte que son bien ne lui appartient pas. Quant à la douane, elle vous dit de payer sans facture ce que vous ne devez pas. Il faut que le Cameroun prenne des mesures strictes afin que la diaspora puisse investir au pays, sans peur. Il faut instaurer la confiance, oui la confiance pour le bien de tous», a-t-elle écrit.

Rappelons que Calixthe Beyala est actuellement empêtrée dans un litige foncier qui l’oppose à un neveu du président de la République. Ce dernier se serait accaparé d’un terrain appartenant à la romancière, sur lequel elle ambitionnait de bâtir une résidence pour écrivains et autres artistes.

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique