Cameroun - Religion: Voici comment les musulmans du Cameroun attendent la fête du Ramadan 2020

Par Alain G. KANGA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-May-2020 - 23h37   638                      
0
Des musulmans en pleine prière Capture d'écran
Certains optent pour la prière et d'autres pour la purification du jeûne.

Toute la communauté musulmane avait les yeux rivés vers le ciel. Elle attendait l'apparition du croissant lunaire pour donner le coup de sifflet final de 29 jours de jeûne. Mais cette année 2020, les musulmans du Cameroun feront 30 jours de sacrifice.

Pour cause, lune n'a pas été aperçue au Cameroun, le vendredi soir du 22 mai 2020. Le mois de Ramadan sera complété à 30 jours et la fête aura lieu dimanche 24 mai 2020, a annoncé la Commission Nationale du Croissant Lunaire, à travers un communiqué rendu public ce 22 mai 2020.

En attendant la fumée blanche, certains fidèles musulmans ont décidé de vivre les derniers jours du jeûne, dans la prière.

«C'est le moment de demander pardon à Allah. Il est important de se recueillir et de marquer un temps d'arrêt pour implorer le pardon de notre Dieu pour toutes nos bêtises», indique Amadou Fouranhi, fidèle musulman.

D'autres par contre, ont opté pour la purification du jeûne et le partage des vivres aux personnes nécessiteuses. Des centaines de personnes ont reçu des produits alimentaires ce 22 mai 2020, à la mosquée d'Etoundi à Yaoundé. 

«C'est un rituel annuel. Nous nous rassurons que les pauvres puissent avoir de quoi passer une bonne fête de ramadan», fait savoir Ibrahim Baba, donateur.

Cette fête que toute la communauté musulmane attend aura lieu dans un contexte marqué par la pandémie du Coronavirus. La célébration se fera en mode confinement.

«Il n'y aura pas vraiment de réjouissances cette année. Avec la crise sanitaire, on est contraint de fêter en famille et dans le strict respect des mesures barrières», reconnait Amadou Fourahni, fidèle musulman.

Le jour de la fête du Ramadan, le complexe islamique du quartier Tsinga de Yaoundé sera fermé. Un service religieux restreint à 50 personnes a été autorisé par le sous-préfet de Yaoundé 2, Mamadi Mahamat,  dans la mosquée de la Briqueterie, la mosquée de la Cité Verte et la mosquée Centrale numéro 2.

 

Auteur:
Alain G. KANGA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique