Cameroun - Renouvellement des organes de base du RDPC: Le ministre Célestine Ketcha Courtes et le maire de Bangangté, Eric Niat, se battent pour le siège de président de section RDPC Ndé-Nord (Ouest)

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Sep-2021 - 12h03   17209                      
29
Eric Niat et Célestine Ketcha Courtes Joseph Olinga
La commission électorale prône la paix et propose le consensus entre les deux camps.

Lancé depuis le 7 août dernier sur toute l’étendue du territoire national, le renouvellement des organes de bases du parti au pouvoir, le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), a ouvert des oppositions entre membres d’un même parti politique. Des oppositions qui parfois occasionnent des guerres intestines entre camarades de parti. C’est dans cette dernière catégorie qu’on peut classer les élections de président de section RDPC Ndé-Nord qui auront lieu ce week-end à Bangangté, dans la région de l’Ouest.

En effet dans cette section, le ministre de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU), Célestine Ketcha Courtes, discute le poste de président avec le maire de Bangangté, Eric Aimé Niat. «Une guerre de positionnement oppose les partisans de ces deux candidats depuis le lancement des opérations de renouvellement des bureaux des organes de base dans ce département. Chacun se déploie pour contrôler les militants à la base et les élections dès les comités de base, jusqu’au sein des 105 sous-sections disséminées dans les groupements qui constituent l’arrondissement de Bangangté et la section Ndé-nord», rapporte le quotidien Cameroon Tribune en kiosque ce 24 septembre 2021.

D’après notre confrère, les élites et les militants sont vivement impliqués dans cette âpre bataille. Ainsi, les déploiements et arguments de campagne sont engagés. «Dans l’espoir de calmer les tensions en cours et une probable scission entre militants d’un même parti, Mbemi Nyaknga, président de la commission électorale pour la section Ndé-Nord, s’emploie à calmer les esprits, et à scruter aussi la piste du consensus avant la bataille électorale», écrit le journal.

Au cours d’une tentative de concertation le week-end dernier, le président de la commission électorale de cette section a confié que: «nous souhaitons que les listes concurrentes s’affrontent dans la paix dans la section Ndé Nord à Bangangté et nous souhaitons que le meilleur gagne. Au niveau de la commission électorale de la section, l’esprit qui nous anime c’est l’objectivité, la neutralité et la discipline, pour que le parti soit dynamique. La démocratie c’est pas la guerre», peut-on lire.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique