Cameroun - Réseaux sociaux: La CRTV publie un message énigmatique sur Franck Biya !

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 01-May-2021 - 10h11   41315                      
62
Franck Biya Archives
La version numérique de l’office national de radio et télévision du Cameroun a publié dans la soirée du 30 avril 2021, un curieux message sur le fils aîné du Chef de l’Etat. Avant de le supprimer quelques instants après.

Le message n’est pas passé inaperçu à l’heure où l’on prête au premier fils de Paul Biya des intentions de lui succéder à la tête du Cameroun. CRTV Web, la version numérique de la chaîne publique camerounaise, a publié vendredi soir sur sa page Facebook, un message énigmatique sur Franck Biya.

«Nous sommes le vendredi 30 avril.

Bonne fête du travail à tous. Et pour illustrer nos souhaits… juste un clin d’œil d’un de nos followers.

Surtout n’oubliez pas notre rendez-vous demain à 10h, ici même. Merci pour votre fidélité», pouvait-on lire dans ce message, accompagné d’une photo du frère aîné de Junior et Brenda Biya.

Message de CRTV Web (c) Capture d'écran

Le rendez-vous dont il est question, c’est live chat ce 1er mai 2021, de Grégoire Owona, ministre du Travail et de la Sécurité Sociale. Il va présenter la situation des travailleurs à l’occasion de la 135ème édition de la Fête du Travail.

En revanche, il est difficile de savoir pourquoi le média d’Etat a choisi d’illustrer son message avec une photo du fils du Chef de l’Etat, au moment où le débat autour de la succession de son père se fait de plus en plus présent dans l’opinion.

«C’est un ballon d’essai», commente un internaute, qui croit savoir que le choix du message et le timing ne sont pas anodins.

Face à la déferlante provoquée par la publication de ce message, CRTV Web a dû le supprimer quelques minutes après. Mais trop tard, des dizaines d’internautes en avaient déjà fait une capture d’écran.

Il y a quelques mois, un mouvement baptisé Mouvement citoyen des Frankistes pour la paix et l’unité du Cameroun a vu le jour au Cameroun. Ses initiateurs présentent le discret homme de 49 ans comme une opportunité dans le cadre de l’alternance à la tête du pays.

Contacté par le magazine Jeune Afrique, l’intéressé n’a pas souhaité se prononcer sur le sujet. Mais son entourage affirme qu’il n’est pas lié au mouvement sus évoqué.

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique