Cameroun – Restructuration des entreprises: Paul Biya alloue une enveloppe de 9,5 milliards de FCFA pour booster les activités de Pamol Plantations

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Dec-2019 - 12h42   3112                      
2
Plantation de palmiers à huile appartenant à Pamol Plantation PLC archives
Cet argent servira à la restructuration de cette entreprise détenue à plus de 50% par l’État et qui vit des heures sombres.

Pamol Plantations PLC, l’un des fleurons de l’agro-industrie camerounaise spécialisée dans l’exploitation du palmier à huile et de l’hévéa vit des heures sombres depuis plusieurs années. Entre 2010 et 2016 l’entreprise croulait sous un déficit de 8,2 milliards de FCFA, une dette fiscale de 3,7 milliards de FCFA et plus de 2,2 milliards de FCFA dus à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS). En outre, l’exploitation de ses plantations a été considérablement plombée par une mesure prise par les autorités camerounaises en 2008, interdisant l’exportation de l’huile de palme. A ces problèmes financiers, est venu se greffer celui de la crise anglophone. Basée dans la région du Sud-ouest l’une des régions anglophone en proie à une guerre indépendantiste , Pamol Plantation a assisté impuissante à la destruction de ses installations par les milices séparatistes. Du fait de cette crise, les 2100 employés de l’entreprise n’ont pas perçu de salaire depuis 2017 . Et les 2.000 petits planteurs dont la survie économique dépend de Pamol broient du noir. Renseignent l’Agence de Presse Africaine. (APANEWS).

 

C’est au vu de ce qui précède que le président de la République Paul Biya a décidé d’allouer une enveloppe de 9,5 milliards de FCFA à Pamol Plantations PLC. Selon un Tweet posté le 30 novembre par la CRTV, l’opérateur du service public de l’audiovisuel au Cameroun, cet argent va servir «à reconstruire l’usine d’huile de palme. La rendre plus moderne»

 

 

Rappelons qu’en 2015, l’État du Cameroun qui détient 79;53% des actions de Pamol depuis 2006, avait signé un contrat-plan de avec l’entreprise d’un montant de 14 milliards de FCFA. Mais selon des sources contactées par APANEWS, cet argent n’a jamais été débloqué.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique