Cameroun: Roger Milla crée une polémique aux obsèques de l’ex Lion Indomptable Benjamin Massing.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Jan-2018 - 13h33   21580                      
11
Obseques de Benjamin Massing: Michel Kaham et Roger Milla Michel Kaham
Décédé le 09 décembre 2017 des suites de maladie, Benjamin Massing sera inhumé demain samedi 20 janvier 2018.

Comme il fallait s’y attendre, des personnalités du monde politique, admiratif, traditionnel et surtout footballistique du Cameroun ont répondu présent hier jeudi 18 janvier 2018 à Edéa, chef-lieu département de la Sanaga Maritime, pour la cérémonie de levée du corps de Benjamin Massing, l’un des héros de la Coupe du monde Italie 90 avec les Lions indomptables.

Après les rituels de la mise en bière, la levée du corps à la morgue d’Alucam, a été faite par des athlètes judokas. Roger Milla, Ambassadeur itinérant et conseiller du président de la République en matière du sport, n’a pas apprécié que ce soit les athlètes d’une autre discipline sportive qui transportent la dépouille de son ex coéquipier en sélection nationale. Il s’est levé et a quitté la salle de mise en bière « Je suis choqué parce que ce n’est pas acceptable. Les judokas, les handballeurs par exemple n’accepteront jamais que les footballeurs portent le corps d’un des leurs décédés » a déclaré en colère Roger Milla.

Attitude de Roger Milla que ne partage par Michel Kaham, lui aussi ancienne gloire du football et membre du staff technique des Lions indomptables à la Coupe du monde Italie 90. « Dans toute chose, il y a une organisation. La famille de Massing sait pourquoi elle a organisé les choses ainsi. En ce moment, vous savez, je n’aime pas faire la polémique. Ils ont choisi de faire ainsi, mais nous les footballeurs, nous avons aussi porté le cercueil en faisant une procession de l’entrée du stade municipal d’Edéa jusqu’à l’intérieur du stade où avait lieu la veillée.  Donc, ça ne sert à rien de faire la polémique.  

Obseques de Benjamin Massing (c) Michel Kaham
Obseques de Benjamin Massing: Quelques personnalites (c) Michel Kaham

De toutes les façons, tous ceux qui ont assisté à cette première partie des obsèques de Benjamin Massing, sont unanimes sur le fait que les gens de tous bords se sont déplacés en grand nombre pour rendre un dernier hommage à l’illustre disparu. « A la morgue, Il y avait foule ! c’est cette grande mobilisation qui m’a le plus marquée. Benjamin Massing était quelqu’un de facile à vivre, les gens ont répondu comme ça massivement pour venir lui rendre un dernier hommage. Ses compagnons de 90 et bien d’autres ont suivi toute la procession de la morgue jusqu’au stade municipal d’Edéa. Passer sa dernière soirée à Edéa sur un terrain de football,  pour Massing Benjamin, ça été bien, il a reçu un hommage largement mérité, à la dimension de ce qu’ il a été pour le football camerounais» affirme satisfait Michel Kaham qui garde de son ancien joueur, le souvenir d’un homme avenant. « En terme de souvenir, tout le monde parlera de ce match de la Coupe du monde 90 Argentine contre Cameroun marqué par son engagement physique. Mais en tant qu’homme, c’était quelqu’un facile à vivre. Il a été un combattant qui aura donné tout le meilleur de lui pour rendre honneur à son pays » se souvient Michel Kaham

Décédé subitement le 09 décembre 2017 à l’âge de 55 ans, Benjamin Massing sera inhumé demain samedi 20 janvier 2018, après une second veillée ce vendredi à Songbegue son village natal.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique