Cameroun - Saccage de l’ambassade du Cameroun à Paris: Trois activistes de la BAS seront jugés à Paris dès ce 28 février 2020

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Feb-2020 - 11h20   2466                      
11
Members of BAS gather in Lyon Facebook
Ils seront jugés devant un tribunal correctionnel dans la capitale française.

Le 26 janvier 2019, plusieurs personnes se revendiquant de la Brigade Anti-Sardinards (BAS) se sont introduites à l’intérieur de l’ambassade du Cameroun à Paris et ont procédé à la destruction d’objets et de documents.

Ce 28 février 2020, soit plus d’un an après, trois leaders de cette manifestation seront jugés devant le Tribunal Correctionnel de Paris.

Dans une note rendue publique le 24 février, l’ambassadeur du Cameroun en France, Alfred Nguini, renseignait qu’il s’agit de Waffo Wanto dit ‘‘général Wanto’’, Thiam Abdoulaye dit ‘‘Calibro Calibri’’ (à l’origine de la conversation à polémique avec Emmanuel Macron), Azonsop Tchetchago Nelson, dit ‘‘maître corbeau’’.

Le diplomate camerounais, auteur de la plainte qui conduit à ce procès, les accuse de: association de malfaiteurs, vandalisme, dégradations volontaires, vol aggravé, menaces etc.

L’opposant Maurice Kamto et son parti politique, le MRC, ont décidé de se constituer partie civile au procès.

Fred BIHINA

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique