Cameroun - Salubrité: Célestine Ketcha Courtes, ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, lance le concours «Ville la plus propre» 2020 à Douala

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Jun-2020 - 11h47   1173                      
0
Célestine Ketcha Courtes remettant du matériel de propreté Frédéric Nonos
Les résultats seront connus lors de la journée mondiale de l’habitat le 5 octobre 2020.

Après «Yaoundé capitale propre» en 2019, Célestine Ketcha Courtes lance la campagne «Ville propre» 2020 à Douala. A cet effet, la MINHDU a remis, le 26 juin 2020, des pelles, brouettes, balais, râteaux aux cinq maires d’arrondissements et maire de la ville de Douala. Objectif, assainir la ville pour qu’elle soit belle et attrayante lors des prochaines compétitions du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) et de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football.

La cérémonie s’est tenue à l’esplanade de l’hôtel de ville de Douala. C’était en marge de la visite de deux jours du MINHhU, consacrée au contrôle des travaux des voies de contournements pour une meilleure mobilité à Douala. Le matériel d’assainissement remis aux élus leur servira de maintenir l'hygiène et la salubrité dans leurs différentes localités.

Il s'agira de sensibiliser et mobiliser les principaux acteurs pour les opérations d'entretien des espaces urbains et de leur cadre de vie. Le lancement de la campagne à Douala est fixé au 3 août 2020. Mais les dossiers de transmission de candidature pour la 2ème phase sont attendus au plus tard le 25 septembre 2020. La remise des distinctions est prévue le 5 octobre 2020, journée mondiale de l'habitat.

Si l'initiative est à louer, il reste aux populations de se l’approprier dans une ville réputée insalubre. En dehors de Yaoundé et Douala, la ville de Limbé (Sud-Ouest) est également retenue comme ville pilote pour cette campagne. Mais la MINHDU veut aller plus loin. «Après ces trois villes, les leçons apprises, les bonnes pratiques retenues sur ces deux ans nous permettent d’institutionnaliser et d’aller vers un programme national dans tous les coins du pays, pour que la beauté rime avec la salubrité et l’hygiène», promet Ketcha Courtes.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique