Cameroun – Salubrité publique: Gilbert Tsimi Evouna (Délégué du Gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé) tance Hysacam et donne les raisons qui ont motivé le recrutement d’un second opérateur pour le ramassage des déchets dans la ville de Yaounde

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Jul-2019 - 12h38   3725                      
0
HYSACAM Archives
Selon le délégué du Gouvernement Hysacam peinait à collecter 1300 tonnes de déchets produits quotidiennement dans la capitale politique.

Depuis 2018, la Société d’hygiène et de salubrité du Cameroun (Hysacam) n’est plus la seule société habilité à collecter les ordures ménagères dans la ville de  Yaounde. Même si sur le terrain on attend encore de voir le déploiement d’Urban Dna le nouvel  opérateur dont le contrat avec la ville a été signé depuis 2018, Gilbert Tsimi Evouna révèle que son recrutement est subséquent à la défaillance d’Hysacam. A en croire le «super maire», l’entreprise peinait a collecter les 1300 tonnes de déchets produits quotidiennement dans la ville de Yaoundé. «Quelques soient les efforts consentis, une seule compagnie ne peut manifestement plus supporter la pression du ramassage quotidien. Le conseil municipal a validé le principe de recrutement d’un nouvel opérateur» a revélé le délégué du gouvernement dans un communiqué daté du 10 juillet 2019, dont nos confrères d’Essingan ont eu copie.À sa décharge, Hysacam a toujours expliqué que cette défaillance était due au paiement en retard de ses prestations. Pourtant, Tsimi Evouna  affirme qu’il n’en est rien. Selon ce dernier «La communauté urbaine de Yaoundé s’applique à assurer avec diligence ces paiements. Aucun retard de paiement n’a été enregistré depuis 10 ans»

Dans ce manifeste, le delegué du Gouvernement révèle également que  le contrat signé avec Urban Dna est subdivisé en deux lots relatifs à la pré-collecte, au balayage et nettoyage des rues, places publiques et marchés de la ville de Yaoundé. Elle va également assurer dans le cadre de ce premier lot, la maintenance et l’enlèvement des bacs dans 38 plateformes de pré-collecte mis en en place par la Communauté urbaine de Yaounde, la fourniture et l’entretien des bacs métalliques pour la collecte à point fixe. Pour ce qui est du second lot, le nouvel opérateur va assurer l’élimination des dépotoirs sauvages dans 3 arrondissements, à savoir Yaoundé III, IV et VII. En outre, précise Gilbert  Tsimi Evouna, un second dépôt d’ordure va etre aménagé à Ongot dans l’arrondissement de Ngoumou, région du Centre.

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique