Cameroun - Samuel Eo’o Fils: « J’ai apporté mon soutien à Seidou Mbombo Njoya lors des élections à la FECAFOOT »

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Sep-2019 - 21h29   8286                      
8
Samuel Eto'o W. TCHANGO
L’ancien capitaine des Lions indomptables du Cameroun affirme que son soutien état aussi réclamé par tous les autres adversaires de l’actuel patron de la fédération.

Samuel Eto’o Fils s’est prononcé sur la proximité que l’on lui a toujours prêté avec l’actuel exécutif de la Fédération camerounaise de football lors de sa dernière sortie médiatique. Le nouveau retraité a nié toute implication dans les décisions de l’équipe que conduite depuis décembre 2018 Seidou Mbombo Njoya. « On me prête le rôle de président de la FECAFOOT sans que je sois là-bas. Je n’ai pas reçu le mandat des délégués. Celui qui l’a reçu  c’est Seidou », s’est-il défendu. Comme dans cet échange avec le journaliste Alain Foka.

Question de notre confrère : « c’est un vrai président de Fédération ? Ce n’est pas quelqu’un qui fonctionne pour Samuel Eto’o… » Réponse du goleador de la Coupe d’Afrique des nations de football: « Ce que le autres refusent de vous dire c’est que tous ils sont venus me voir pour le convaincre d’être dans leur équipe. Tous les candidats sans exception. C’est cela la réalité. J’ai la preuve de ce que je dis. Aucun d’eux ne pourra sortir et dire : « ah ce n’est pas vrai ». Parce que s’ils essayent je les mets devant tout le monde. D’autres ont voyagé jusqu’à Konya pour venir me voir », menace le jeune retraité.

Il revendique le droit de choisir qui il veut lorsqu’il y a une élection. « Mais je suis comme tous les Camerounais. J’ai aussi le droit de faire mon choix! », dit-il, précisant que cela ne l’empêche pas de critiquer l’action de celui qu’il a aidé à gagner les élections. « J’ai apporté mon soutien à Seidou mais cela ne m’empêche pas de le critiquer demain. Et je serai encore plus dur avec Seidou ! Mais je laisse Seidou faire. C’est lui qui a reçu le mandat, c’est lui qui va assumer les erreurs demain. Mais vu que j’ai soutenu Seidou j’irai lui dire « monsieur tu as merdé ! », fait savoir Eto’o. Qui confesse cependant « beaucoup de difficultés » pour l’équipe de Seidou Njoya et annonce « d’autres décisions dures à prendre encore » 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique