Cameroun – Sanction : Le sous-préfet de Douala 5ème interdit le stage que voulait organiser le président de la Fédération de karaté Emmanuel Wakam

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Aug-2020 - 11h14   2140                      
0
Le président de la FECAKADA, Emmanuel Wakam, et ses athlètes Droits réservés
Le chef de terre répond favorablement à une requête du président de la ligue régionale qui s’opposait à la tenue de cette manifestation sportive pour diverses raisons.

Manfred Mingole remporte le bras de fer qui l’a opposé ces jours-ci  à son vieux rival Emmanuel Wakam. Le président de la Ligue  de Karaté et disciplines affinitaires du Littoral a réussi à faire annuler le stage que voulait organiser du 31 Juillet au 02 Août 2020  à Douala le président de la Fédération camerounaise de karaté et disciplines affinitaires.  C’est le sous-préfet de l’arrondissement de Douala 5ème qui lui donne raison.

Dans une décision signée le 30 Juillet 2020, le chef de terre  écrit : « est et demeure interdit le stage de karaté projeté par Me Wakam du 31 Juillet au 02 Août 2020 au lieu dit « Académie des arts martiaux » sis à Logpom ».

L’administrateur civil reproche au dirigeant fédéral  le « non respect des mesures barrières contre la propagation du Covid-19 », la « non affiliation du club « Académie africaine des arts martiaux » à la Ligue régionale de karaté du Littoral », le « non respect des injonctions du président régional de la Fédération camerounaise de  karaté,  Monsieur Manfred Mingole ».  Il menace de sanctions  sévères tout  contrevenant aux dispositions de la présente décision et ce conformément aux lois et règlements en vigueur.  

Le sous-préfet charge le commissaire de la sécurité publique du 18ème arrondissement, le commandant de Brigade de gendarmerie d’Akwa-Nord, le commissaire spécial de Douala 5ème de l’exécution de sa décision.   

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique