Cameroun - Santé: Le ministère de la Santé publique autorise la mise sur le marché d’un médicament traditionnel anti-Covid-19

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Jul-2021 - 17h49   8094                      
5
Dr Euloge Yiagnigni Mfopou archives
Dénommé Corocur, ce produit est inventé par le Dr Euloge Yagnigni Mfopou. Il a une durée de validité de 3 ans.

C’est le tout premier produit traditionnel autorisé par le ministère de la Santé publique depuis le déclenchement de la pandémie en mars 2020 au Cameroun. Il s’agit du Corocur, poudre sèche de Thymus vulgaris de 50 gr, flacon de 60 ml. Sa mise sur le marché a été autorisée par une correspondance du ministre de la Santé publique, adressée le 8 juillet 2021 au promoteur du produit, le Dr Euloge Yagnigni Mfopou.

Dans sa correspondance, Manaouda Malachie précise que « l’autorisation de mise sur le marché accordée à ce médicament a une durée de validité de 3 ans à compter de la date de la signature de l’acte y afférent ». L'indication retenue pour ce produit est « adjuvant au traitement du Covid19 ». La décision du ministre intervient après l’avis favorable de la commission nationale du médicament réunie du 17 au 19 mai 2021.

Né le 10 mars 1970 à Foumban dans le département du Noun, région de l'ouest, Dr Euloge Yiagnigni devient médecin généraliste en 1998. Il donnera satisfaction aux patients lors de son passage dans les hôpitaux de Maroua (Extrême-Nord), à l'hôpital central de Yaoundé et à Efoulan (Centre). Il se spécialisera plus tard en cardiologie et suivra un stage de perfectionnement en simulation d'implantation cardiaque à l'Université d'Heidelberg (Allemagne). Enseignant à la faculté de médecine de l’université de Yaoundé I, Dr Euloge Yiagnigni est le promoteur de la polyclinique « Les promoteurs de la bonne santé ». Il est coordinateur national du programme de prévention et de promotion des maladies cardiovasculaires et compte plusieurs publications scientifiques.

 Depuis la survenance de la pandémie, plusieurs thérapeutes ont élaboré des solutions pour guérir le Covid-19. Elles sont plus ou moins appréciées par les malades dont certains ont recouvré la santé après leur administration. Les plus connues sont notamment Elixir Covid et Adsak Covid de l’archevêque métropolitain de Douala, Mgr Samuel Kléda. Ce dernier a d’ailleurs reçu le financement de certains mécènes pour accroitre sa production. Mais ses solutions n’ont jusqu'à présent été certifiées, encore moins reçu l’autorisation de mise sur le marché des autorités sanitaires.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique