Cameroun - Santé maternelle: Le sénateur RDPC, Baroua Nyakeu, financera 1220 accouchements par an dans le département de Mayo-Banyo (Adamaoua)

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-May-2020 - 07h39   913                      
1
L’échographie gratuite pour les femmes enceintes à Douala Archives
L’élu compte distribuer 305 chèques santé par trimestre aux hôpitaux de ce département.

Baroua Nyakeu, sénateur RDPC de la région de l’Adamaoua, a décidé de soutenir les femmes enceinte du département du Mayo-Banyo à travers la remise des chèques santé, qui permettront à ces futures mamans d’effectuer les visites prénatales dans les hôpitaux du département, sans débourser un sou.

Ainsi, le 12 mai 2020, les femmes enceintes de l’arrondissement de Bankim ont reçu leur chèque santé. Le lendemain, c’était autour des femmes enceintes de Mayo-Darlé de recevoir leurs chèque santé et le 15 mai 2020, celles de Banyo d’en bénéficier.

«Le financement des accouchements dans le Mayo-Banyo, par la remise des chèques santé, se motive par la situation alarmante de la santé de reproduction dans le département. Prises au piège de la pauvreté, de nombreuses familles n’ont pas accès aux centres hospitaliers, et les femmes encourent ainsi moult complications au point de perdre même leur vie», peut-on lire dans les colonnes du trihebdomadaire L’Œil  du Sahel, édition du 15 mai 2020.

Dans les détails, par an, «ce sont 1220 accouchements qui seront financés par le sénateur Baroua Nyakeu. Soit 305 par trimestre, à raison de 180 dans les arrondissements de Banyo et Mayo-Darlé, et 125 à Bankim. La subvention annuelle de cette opération s’élève à 6 100 000 FCFA, soit 1 525 000 FCFA par trimestre», précise le journal.

L’initiative du sénateur RDPC s’explique par la situation alarmante de la santé maternelle dans ce département. «C’est un domaine qu’on a quelque peu négligé. Surtout que des familles défavorisées ont de la peine à suivre des consultations prénatales. L’Etat a déjà fait un effort en mettant sur pied le chèque santé de  6000 FCFA. Mais il s’avère que pour certains, sortir cette somme est très difficile. J’ai donc décidé de partager gratuitement des chèques qu’on pourra commencer à donner aux femmes démunies. C’est vrai que ça ne peut pas couvrir toutes les femmes enceintes, mais au moins, on aura déjà aidé certaines. Nous voulions ainsi favoriser de bonnes conditions d’accouchement, en espérant que les enfants qui naîtront seront aussi de très grandes personnalités de la République», a confié Baroua Nyakeu dans les colonnes du journal.

 

 

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique