Cameroun - Santé: Situé sur l’axe accidentogène Yaoundé-Bafoussam, l’hôpital de district de Ndikinimeki (Centre) est désormais doté d’une banque de sang

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Feb-2021 - 15h12   1483                      
1
Poche de sang Archives
Elle a été offerte par l’association « Oundong Wu Penen » pour sauver notamment les victimes d’accidents routiers.

C’est un ouf de soulagement pour l’hôpital de district de Ndikinimeki, situé dans le département du Mbam et Inoubou, région du Centre. La formation sanitaire est désormais dotée d’une banque de sang offerte par l’association « Oundong Wu Penen ». Sa mise en service a eu lieu le 20 février 2021. D’un stock pouvant couvrir un an de besoins, la banque de sang est installée d’un dispositif solaire pour assurer une électricité permanente.

D’après les donateurs, la création de cette banque de sang a été motivée par de nombreux accidents routiers intervenus ces derniers temps dans cet arrondissement, situé sur la Route Nationale (RN) 4 (Yaoundé-Bafoussam). L’on se souvient encore de l’accident de la circulation d’un bus de l’agence de transport Avenir Voyage survenu le 27 décembre 2020 à Nomale, non loin de Ndikinimeki. Accident qui a fait 39 morts et 14 blessés graves pris en charge dans les hôpitaux de Bafia, Yaoundé et de Ndikiniméki.

« Un déclic qui a poussé l’association « Oundong Wu Penen » à se mobiliser avec ses partenaires pour doter une banque de sang à cet hôpital qui couvre trois arrondissements (Ndikinimeki, Makenene, Nitoukou) », s’est réjoui Véronique Ossock, présidente de la composante femme de « Oundong Wu Penen ». L’association a par ailleurs offert 50 consommables au personnel médical dudit hôpital et 45 kits de produits de première nécessité (savon, riz, masques de protection..) aux patients.

Pour le Dr Yamen Soule, « cette banque de sang est d’une importance capitale dans la prise en charge des accidentés, des femmes enceintes et des patients nécessitant une intervention chirurgicale ». Le directeur de l’hôpital de district de Ndikinemeki indique qu’en 2020, 32 accidents de route se sont produits dans la localité, avec un bilan de 56 morts et 97 blessés graves. 193 transfusions sanguines ont été menées en l’absence de cette banque de sang, qui devient désormais une référence dans le département du Mbam et Inoubou.

Une action sociale et humanitaire saluée par les populations et le maire Patrice Bessoubel. L’édile de Ndikinimeki voit en cette dotation, une nouvelle ère de développement de l’hôpital, et partant celle de cet arrondissement centenaire, longtemps abandonné. Aussi, appelle-t-il le personnel médical à en faire bon usage et les populations à donner du sang pour maintenir la banque de sang à un niveau optimal.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique