Cameroun - Santé/Abel Elimbi Lobe: «Je ne suis plus moi-même. Mes deux pieds ne sont plus identiques. Mon genou droit ne se plie pas normalement. Il est constamment tendu»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 04-Feb-2021 - 13h01   11362                      
6
Elimbi Lobe Capture d'ecran
L’homme politique, blessé par balles par des malfrats le 15 novembre 2020 à Douala, a présenté sa situation sanitaire sur ABK Radio jeudi matin.

Abel Elimbi Lobe était invité sur l’antenne d’ABK Radio le matin du 4 février 2021. L’homme politique, victime d’une agression à main armée le15 novembre 2020 à Douala, a  tout d’abord répondu aux questions en rapport avec son état de santé. «Quand vous avez été fusillé comme je l’ai été au genou droit et au tibia gauche, vous ne recouvrerez plus entièrement la santé. Donc je marche, je peux voyager. Je m’occupe, mais je ne suis plus moi-même. Mes deux pieds ne sont plus identiques. Mon genou droit ne se plie pas normalement. Il est constamment tendu. Il y a une tension interne. Il n’est pas redevenu comme mon genou gauche», a dévoilé l’ancien conseiller municipal de la mairie de Douala 5ème.

Il s’est montré inquiet en évoquant l’avenir de ses membres touchés. Il espère que des solutions définitives à ses blessures seront bientôt trouvées. «Les médecins qui m’ont opéré m’ont dit qu’ils n’ont pas enlevé toutes les balles. Je vis en ce moment avec des balles. On espère que ça sortira seul. Je vais me faire consulter et puis on verra si on peut retirer toutes ces balles. Parce que l’idée même de vivre avec les morceaux de fer dans le corps qui ne sont pas des fers prévus pour être dans le corps, c’est quelque chose d’extrêmement difficile», a confessé Abel Elimbi Lobe.

Les conséquences du choc subi amènent l’ancien du Social Democratic Front à se rendre compte de ce que la santé est un trésor. «(…) ça nous permet de mesurer le prix de la santé. C’est-à-dire que quand on est en bonne santé on ne se rend pas compte que si on devenait malade ça allait être extrêmement compliqué et que la santé est une merveille de Dieu qui nous a créés», dit Elimbi Lobe, l’air de regretter la période d'avant sa blessure.

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique