Cameroun – Sénatoriales : Pourquoi ELECAM a rejeté les listes du SDF et de l’UPC dans plusieurs régions

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Mar-2018 - 17h07   4985                      
3
Siège d'Elections Cameroon Archives
L’organe en charge des élections indique que les listes présentées par ces deux partis dans ces régions n’étaient pas conformes à la loi.

Pour les prochaines élections sénatoriales prévues le 25 mars 2018, le Social Democratic Front (SDF) avait présenté 42 listes. Au finish, 36 listes seulement ont été retenues par Election’s Cameroon. Dans la région du Centre, le parti de Ni John Fru Ndi a purement et simplement désisté.

Le SDF ne présentera pas de liste non plus dans la région de l’Extrême-Nord. Cette fois, la raison est curieuse. « Défaut de signature au bas des documents légalisés et une liste incomplète de suppléants », lit-on dans La Nouvelle Expression (LNE) parue le 8 mars 2018. Dans la région de l’Est, la principale formation politique de l’opposition sera absence pour « absence des originaux du dépôt de paiement et défaut de la copie certifiée de l’acte de naissance d’un sénateur suppléant ».

Comme le SDF, l’Union des Population du Cameroun (UPC), est recalée dans trois régions. Dans l’Adamaoua, indique ELECAM, la liste du parti historique présentait plusieurs défauts : « liste incomplète, absence de signature sur les déclarations d’honneur des candidats, absence du certificat de paiement du dépôt pour tous les candidats, absence d’une copie du certificat de naissance pour deux candidats suppléants ».

Idem pour la région du Nord : défaut de copie certifiée d’acte de naissance, de Bulletin n3 de certificat de nationalité pour 5 personnes et défaut de paiement du dépôt pour tous les candidats. Les mêmes motifs ont justifié le rejet de liste de l’UPC dans la région du Sud-Ouest.

Fred Bihina

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique