Cameroun - Suite au massacre dans une école à Kumba: Le SDF appelle le gouvernement à protester contre les pays qui abritent des leaders séparatistes

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-Oct-2020 - 17h28   12163                      
26
Le candidat du Social Democratic Front (SDF) Joshua Osih, à la présidentielle camerounaise, Douala, 15 août 2018 AFP/Reinnier KAZE
Le parti de John Fru Ndi invite Yaoundé à rappeler ses ambassadeurs en poste dans ces pays.

Le Social Democratic Front (SDF) «est dévasté par le carnage perpétré sur des jeunes enfants dans une école à Kumba» et «condamne dans les termes les plus vifs, cette attaque terroriste barbare contre des enfants innocents», lit-on dans un communiqué signé par Joshua Osih, le premier vice-président dudit parti.

Le SDF, dont la base électorale se situe en zone anglophone, exige que les auteurs et les complices de cette barbarie soient punis en conséquence, y compris «tous ceux qui profitent des retombées de cette sale guerre».

Le parti de Ni John Fru Ndi appelle aussi à la protection intégrale des écoles du Nord-Ouest et du Sud-Ouest par les forces de défense et de sécurité.

Face à la tragédie, le parti invite le gouvernement à rappeler immédiatement en consultation, les ambassadeurs du Cameroun en poste dans les pays qui hébergent des terroristes ou leurs soutiens financiers.

«Si aucune solution n’est trouvée, nos relations diplomatiques avec ces nations devraient être réexaminées pour protéger notre nation et une action appropriée devrait être engagée contre ces pays auprès des instances internationales appropriées», ajoute M. Osih.

Dans le cas contraire, souligne le communiqué, le régime du Président Paul Biya sera tenu pour responsable de «violation de notre Constitution».

Voici le communiqué:

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique