Cameroun - Télécoms: En moins d’un an de service, Vodafone Cameroon a déjà versé à l’État près de 3 milliards de Francs CFA

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Aug-2017 - 20h33   4115                      
2
Antoine Pamboro Kotto, DG de Vodafone Cameroon Archives
Selon la direction de l’entreprise, ce montant représente deux milliards de Francs CFA pour le paiement des taxes et impôts et un milliard de Francs CFA au titre des frais de régulation.

Selon TIC Mag qui rapporte cette information, ces chiffres, apprend-on, ont été présentés par le DG de Vodafone Cameroon, Antoine Pamboro, le 19 juillet 2017 à l’hôtel Hilton Yaoundé à l’occasion du lancement officiel du partenariat stratégique avec CAMTEL pour le partage du réseau de l’opérateur historique en vue de l’extension de la couverture 4G/LTE de Vodafone.

De source autorisée à Vodafone, citée par le site spécialisé, le paiement d’environ un milliard de Francs CFA au titre des frais de régulation représente «le total des frais payés pour l’utilisation des fréquences, les frais des contrôles et des vignettes, les frais de l’homologation d’équipements et les contributions au Fonds spécial des télécoms».

Depuis le 29 septembre 2016, Vodafone Cameroon aurait déjà réalisé au Cameroun des investissements de l’ordre de 13,4 milliards de Francs CFA. Ceci pour «contribuer à l’économie nationale en fournissant aux Camerounais un service Internet d’excellente qualité pour leur permettre de saisir au mieux les opportunités de l’économie numérique».

Une information qui va certainement susciter des interrogations, d’autant plus que, rappelle TIC Mag, la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, indiquait face aux députés de la nation que Vodafone ne s’était pas installé de manière légale au Cameroun.

Le journal en ligne fait savoir que Vodafone, opérant au Cameroun via l’entreprise Northwave SARL fondée en 2009 par des actionnaires camerounais, est selon plusieurs sources au ministère des Postes et Télécommunications, une manière d’entrer par la petite porte sur le marché camerounais. D’autant plus que l’entreprise offre les mêmes services 4G que les opérateurs mobiles Orange et MTN Cameroun qui ont payé 75 milliards de Francs CFA afin d’acquérir les licences 4G et 3G. D’où la récente querelle entre l’Agence de Régulation des Télécommunications et sa tutelle.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique