Cameroun - Téléphonie mobile: Voici la solution de l’ART pour mettre fin aux perturbations du réseau

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Dec-2018 - 00h32   3617                      
1
Telephones Archives
Selon le régulateur, les perturbations du réseau observées ces derniers temps sont liées aux incidents sur la fibre optique.

La dégradation de la communication téléphonique a atteint des proportions inquiétantes ces dernières semaines. Lorsqu’il ne s’agit pas d’interruption d’appel, c’est l’accès qui est limité aux réseaux sociaux ou encore le phénomène de disparition de crédit qui s’opère.

«J’ai rechargé 1000 FCFA hier. A peine ai-je passé un coup de fil 4 minutes que j’ai reçu un message de l’opérateur pour signaler que mon compte était vide. J’ai vérifié et c’était exact. J’en ai un peu marre puisque ce n’est pas la première fois », rouspète Arlette T, une abonnée.

Christian M. un autre utilisateur du téléphone portable, constate qu’il est devenu presque impossible de tenir une conversation normale avec un correspondant sans être interrompu. « Parfois l’appel se coupe lorsque tu relances le numéro, on te dit que c’est un numéro qui n’est pas attribué. Quelque fois, ton téléphone est allumé, mais tu reçois des sms de proches qui te font savoir qu’il est éteint», dénonce l’abonné.

A l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART) on a l’explication à ces manquements. Le directeur général du régulateur a affirmé à Cameroon Tribune paru le 11 décembre 2018 que la situation est à l’origine d’une série de concertations avec les différents opérateurs (MTN, Orange, Nextell, Camtel).

« De nos échanges avec les opérateurs, il ressort que la dégradation des communications est liée aux travaux du génie civil qui causent des incidents sur la fibre optique à partir de laquelle les opérateurs sont interconnectés », explique Philémon Zoo Zame. « Nous leur avons recommandé, poursuit le patron de l’ART, un renforcement des équipes de maintenance de la fibre optique. A long terme il est question de poser la fibre optique aérienne pour protéger de l’action humaine », indique le manager.

En attendant, le régulateur fait savoir que les abonnés désabusés peuvent faire enregistrer leurs plaintes au 1515.

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique