Cameroun - Territoriale: Les défis qui attendent le Sous-préfet d’Ebebda (Centre), Mireille Sandrine Ngo Mbey, réputée très caractérielle

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Jul-2020 - 14h07   4649                      
8
Sandrine Ngo Mbey, Sous-préfet d'Ebebda Droits réservés
Lors de sa prise de fonction récemment, elle a été prévenue par le Préfet de la Lekié, Patrick Simou Kamsu, des principaux défis à savoir, les litiges fonciers et les conflits conjugaux, qui sont fréquents dans l’arrondissement où elle trône désormais.

C’est un travail herculéen qui attend le tout nouveau Sous-préfet de la commune d’arrondissement d’Ebebda, Mireille Sandrine Ngo Mbey, récemment installée dans ses nouvelles fonctions. Au cours de son installation, le Préfet du département de la Lekié (Centre), Patrick Simou Kamsu, a livré à la cheffe de terre un aperçu des dossiers compliqués, souvent à l’origine de nombreux cloisonnements entre les populations dans cette localité.

Il s’agit en l’occurrence des conflits liés au foncier, et surtout des conflits conjugaux. «Vous aurez à puiser dans votre trésor d’imagination pour apporter des solutions durables à ces problèmes, trop souvent rendus complexes par l’absence d’actes de mariage», a indiqué le Préfet de la Lekié, dans des propos diffusés par Radio Equinoxe dans son journal parlé de la mi-journée du mardi 7 juillet 2020.

A côté de ces principaux défis qui s’offrent à Sandrine Ngo Mbey, elle devra, en accord avec les exécutifs communaux, se pencher également sur le problème de salubrité au sein de son arrondissement. «Le jeudi propre devra être obligatoire; compte tenu du problème des actes de naissance, je crois qu’il sera important qu’on travaille au niveau des mairies, afin de prévoir des campagnes de sensibilisation pour l’obtention des différents actes d’Etat civil», égrène-t-elle.

Sandrine Ngo Mbey arrive de l’arrondissement d’Ayos, toujours dans la région du Centre, où elle s’était illustrée le 22 janvier 2020, dans une empoignade avec un enseignant du Lycée bilingue d’Ayos, le nommé Steve Ondoa.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique