Cameroun – Terrorisme à l’Extrême-Nord: Après deux attaques sanglantes contre l’armée, Paul Biya dépêche le ministre de la Défense à Maroua

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Jul-2021 - 07h41   3816                      
8
Joseph Beti Assomo avec le haut-commandement de l'armée archives
Au cours de cette visite de 48 heures, Joseph Beti Assomo va faire le point de la situation sécuritaire dans la région de l’Extrême-Nord.

Le ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense effectue une visite de travail à Maroua ce mercredi 28 et demain jeudi 29 juillet 2021.

Joseph Beti Assomo y a été dépêché par le Président Paul Biya pour «faire le point des opérations de protection des populations, ainsi que de la préservation de l’intégrité territoriale de la région de l’Extrême-Nord», renseigne la CRTV Radio, la chaîne publique qui a donné l’information.

Cette visite de travail intervient au lendemain de deux attaques particulièrement sanglantes contre l’armée camerounaise dans le département du Logone-et-Chari. La première s’est produite le 24 juillet dans la localité de Sagmé. Des éléments de Boko Haram à bord de véhicules et de motos, ont attaqué un poste militaire situé dans la zone. Le bilan officiel fait état de 08 militaires tués et 13 autres blessés.

Trois jours plus tard, précisément dans la nuit du 26 au 27 juillet, un autre poste de l’armée camerounaise a été attaqué, cette fois dans la localité de Zigue. Comme lors de la première attaque, les assaillants ont réussi à faire des victimes dans les rangs du Cameroun (05 soldats et 01 civil tués, 03 soldats et 01 civil blessés).

Si à chaque fois, l’armée annonce avoir neutralisé plusieurs terroristes, elle reconnait en même temps que les corps ont été emportés par les survivants vers leurs différentes zones de repli, situées dans l’Etat du Borno au Nord-Est du Nigéria voisin. Ce qui peut laisser penser que sur le coup, les insurgés étaient en nombre important.

La visite du MINDEF à Maroua va sans doute permettre de remobiliser les troupes au front. On peut aussi subodorer que des mesures de renforcement sécuritaire seront prises.

 

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique