Cameroun - Terrorisme: Deux attentats déjoués par les comités de vigilance à l’Extrême-Nord

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jan-2017 - 15h44   2462                      
1
Ville de Kolofata Archives
Les villes de Kokofata et de Doublé dans le Département du Mayo-Sava étaient les cibles des kamikazes de la secte ismalique Boko Haram.

Grâce aux Comités de vigilance, la Région de l’Extrême-Nord, cible des attentats terroristes de Boko Haram depuis 2013, est passée à côté de nouveaux drames. Ces volontaires ont empêché quatre jeunes Kamikazes de perpétrer un attentat-suicide à Kolofata et à Doublé.

«À Kolofata, c’est deux filles d’environ 15 ans qui ont été aperçus par le comité mixte BIR et comité de vigilance. La première fille interpellée a commencé à s’enfuir, elle a été vite neutralisée. La seconde a pris peur et a voulu s’enfuir, elle a aussi été vite neutralisée», a expliqué le Gouverneur de la Région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakary, au micro de la CRTV, la radio nationale.

«À Doublé, c’est plutôt deux jeunes garçons d’environ seize ans qui ont été interpellés très tôt à l’entrée de la ville par les membres du comité de vigilance. Le premier a fait exploser sa charge et il y a eu deux morts. Uniquement les deux Kamikazes. Des membres du comité de vigilance ont été légèrement blessés, ils sont actuellement à l’hôpital de Mora», a poursuivi Midjiyawa Bakary.

Ces deux attentats déjoués surviennent au moment où l’armée camerounaise poursuit actuellement une vaste opération de ratissage dans la localité de Ngoshe et ses environs en territoire nigérian.

Selon le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, à l’heure qu’il est, le bilan des opérations fait état de «plusieurs usines de fabrication d’explosifs détruites; une dizaine d’engins explosifs neutralisée; des centres d’entraînements des terroristes démantelés; une centaine de terroristes définitivement neutralisés; une trentaine de combattants faits prisonniers et remis aux Forces nigérianes; des centaines d’otages libérés et remis aux Forces nigérianes».

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique