Cameroun - Tibor Nagy (Vidéo): «Après le Soudan, ma prochaine préoccupation sera le Cameroun»

Par Peter KUM | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Apr-2019 - 13h14   69707                      
177
Tibor Nagy et Paul Biya, Yaoundé le 18-03-2019 PRC
Le Sous-secrétaire d’État américain chargé des Affaires africaines a fait cette déclaration le jeudi 11 avril 2019 lors d’un point de presse à Houston aux États-Unis.

Le Sous-secrétaire d’État américain aux Affaires africaines, Tibor Nagy, a déclaré jeudi qu’après le renversement du régime d’Omar al-Bashir par le peuple soudanais, la situation sécuritaire du Cameroun préoccupe le Gouvernement américain.

«Après le Soudan, ma prochaine préoccupation est le Cameroun. Vous êtes sans doute au courant des violences en cours dans ce pays», a révélé le diplomate américain aux journalistes.

Point de Presse T. Nagy (c) T. Nagy

Tibor Nagy estime que le Gouvernement Camerounais n’a pas pris en compte les doléances des populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Le Sous-secrétaire d’État américain aux Affaires africaines salue les efforts de la diaspora camerounaise qui se faire entendre par ses activités.

Quelques jours avant son arrivée au Cameroun en mars dernier, Tibor Nagy avait provoqué un tollé, en plaçant la crispation politique et la crise anglophone au centre de ses échanges avec les autorités du pays. Il avait ainsi promis d’inciter le Gouvernement à être « plus sérieuses » dans leur gestion de la crise anglophone, indiquant que les mesures prises jusqu’à présent ne suffisent pas à calmer les tensions dans le Nord-Ouest et Sud-Ouest.

Le Sous-secrétaire d’État américain aux Affaires africaines avait également mis en doutes les raisons de l’incarcération de l’opposant Maurice Kamto, suggérant « qu’il serait très sage de le libérer ».

Après avoir quitté le Cameroun, le « monsieur Afrique » de l’administration Trump, avait indiqué sur Twitter avoir fait part au Président Paul Biya de « ses inquiétudes au sujet de l'arrestation de Maurice Kamto et des autres » manifestants arrêtés. L'émissaire américain a « encouragé » le pays « à garantir le droit à une procédure juste, à manifester pacifiquement et à la liberté d'expression ».

Auteur:
Peter KUM
 @mafanypet
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique