Cameroun - Transport aérien: Le Cameroun va bientôt ouvrir son ciel aux Emirats

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Dec-2020 - 08h11   6144                      
6
Un avion Emirates archives
Le Sénat vient de ratifier un projet de loi relatif à des accords aériens entre le Cameroun et les Emirats Arabes Unis.

Le Sénat a adopté le mardi 1er décembre 2020, le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier des accords entre les gouvernements du Cameroun et des Emirats Arabes Unis, au sujet de services aériens entre leurs deux territoires respectifs.

Le document qui se présente en 25 articles traite des questions de sécurité et de sûreté, l’octroi des droits de trafic et des modalités de désignation et d’autorisation des entreprises, de révocation ou de suspension des droits d’exploitation des services, des redevances, tout en précisant les conditions d’exercice des activités commerciales des compagnies aériennes désignées.

Cet accord, «marque la libéralisation des services aériens, qui s’inscrit dans une dynamique internationale de compétitivité du marché du transport aérien, en offrant une meilleure qualité de services aux passagers» peut-on lire dans son exposé de motif.

Présentant ce texte à l’Assemblée Nationale, le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, a indiqué qu’il «ouvre la voie à une véritable coopération économique à travers la facilitation du mouvement des opérateurs économiques, des investisseurs et des commerçants qui n’auront plus besoin de multiples escales pour leur déplacement afin de mener convenablement leurs affaires».

Parmi les points importants, l’accord prévoit l’entrée de la compagnie aérienne de Dubaï Emirates dans le Capital du transporteur camerounais CAMAIR-CO, ainsi que des exemptions de visas pour les ressortissants des deux pays.

Une bonne opportunité pour la compagnie nationale aérienne du Cameroun, a estimé le ministre des Transports.

A ce jour, CAMAIR-CO fonctionne avec un seul aéronef, loué à un avionneur. Sa flotte, constituée de deux avions 737, d’un 676 et de deux MA60, est immobilisée au sol. La compagnie envisage l’acquisition de deux bombardiers A400, la réhabilitation d’un 737 et la mise en service d’un MA60.

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique