Cameroun - Transport aérien: Où sont passés  les deux Boeing 787 Dreamliner promis par l’Etat à Camair co ?

Par | Cameroon-Info.Net
- 17-Nov-2015 - 19h04   53300                      
8
L’annonce de leur acquisition avait été faite en 2012. Trois ans après, on est sans nouvelles du projet

Au cours d’un déjeuner de presse tenu le 3 octobre 2012, les responsables de la compagnie nationale aérienne du Cameroun  avaient annoncé le renforcement de la flotte de la compagnie  avec  deux Boeing  787 Dreamliner. Deux Boeings  offerts par l’Etat du Cameroun.  «Les documents commerciaux ont été signés par les différents acteurs. Mais, les appareils vont entrer en service en 2015. 2015, parce que l’acquisition d’un avion n’est pas comme celle d’un bus. Il y a beaucoup de paramètres qui entrent en jeu, et cela prend du temps», expliquait  alors  Alphonse Béa, le directeur commercial.

L’Etat camerounais avait d’ailleurs  avancé une partie du prix des deux avions. «entre 5 et 10% du coût qui avait été avancé à Boeing», soutient  un expert des questions aéronautiques dont l’identité n’a pas été révélée dans les colonnes du journal Le Quotidien de l’Economie édition du mardi 17 novembre 2015.  

Seulement, trois ans après cette annonce et à quelques semaines de la fin d’année 2015, on reste sans nouvelles du projet. A en croire l’expert en question aéronautique, l’Etat aurait abandonné toute idée d’acquérir les deux Boeings. « Je sais également que CamairCo, ou du moins, l’Etat avait avancé cet argent et plus tard, il a désisté, Boeing leur a dit qu’il ne rembourse pas. Il y a donc deux possibilités. Soit l’Etat achève les frais et les appareils lui seront livrés, soit il abandonne, ce qui fera la bonne affaire de Boeing», explique l’expert.

C’est le 15 décembre 2009 que Boeing fait décoller, pour la première fois, le Dreamliner. Produit en plusieurs versions, c’est le 787-8 qui retient l’attention de l’Etat camerounais: un avion de 118 tonnes, mesure 56,7 m, pour 17 m de hauteur. Il est réputé très peu gourmand en kérosène et doté des performances   qui permettent aux 12 passagers en classe affaire et 116 en classe économie de voyager le plus rapidement possible», lit-on. Le coût des deux avions est estimé à  plus de 109 milliards de FCFA.

En dépit du retard, sur les sites  officiels de Boeing  et Wikipédia, la compagnie Camair Co est comptée parmi  les clients du Dreamliner.  «Si on ne boucle pas le règlement complet de ces avions, Boeing restera avec les premières sommes versées en guise d’engagement», relève-t- on à Camairco.

Auteur:
 
 @
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique