Cameroun - Transport: Impliquée dans un nouvel accident de la route, l'agence «Avenir voyages Sarl» exprime ses regrets et rassure pour la prise en charge des blessés

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Feb-2021 - 15h47   5450                      
5
Un bus de Avenir Voyages Facebook
Le président Directeur général de cette compagnie de transport, Aliou Yacouba, a réagi à ce nouveau drame routier dans un communiqué ce lundi 22 février 2021.

L’agence de transport «Avenir Voyages Sarl» s’était à peine remise d’une suspension de ses activités par le ministère des Transports deux mois après l’hécatombe de Ndikiniméki (Centre) qu’elle est à nouveau sur le gril. C’est que, l’un de ses véhicules, parti de Koutaba dans le département du Noun, région de l’Ouest, dans la nuit du 21 au 22 février 2021, a été au cœur d’un nouvel accident au niveau de Fossang, dans l’arrondissement de Foumbot, qui a coûté la vie à cinq personnes et a fait 47 blessés, d’après les chiffres officiels de la Délégation Régionale de transports de l’Ouest.

A la suite de ce nouveau drame routier qui engage la responsabilité de sa compagnie, le président directeur général de «Avenir voyages Sarl», Aliou Yacouba, s’est épanché dans un communiqué, rendu public ce lundi 22 février 2021, dans lequel il a dit ses regrets, tout en garantissant à l’ensemble des blessés de cet accident évacués à l’hôpital de district de Foumbot, et à l’hôpital régional de Bafoussam, une meilleure prise en charge par les soins de ses collaborateurs.

«Le président Directeur général de Avenir Voyages Sarl regrette cet autre accident qui intervient alors que la compagnie était en train de se conformer aux recommandations de Monsieur le ministre des Transports à la suite du triste accident survenu en décembre dernier. Il rassure les familles des victimes, des mesures prises à travers les responsables de la compagnie dans les différents hôpitaux».

Cette compagnie de transport était toujours dans le viseur du ministère des Transports, qui avait autorisé la reprise de ses activités le 28 janvier 2021, mais avait prorogé d’un mois avec un sursis de trois mois sa suspension. La compagnie ayant récidivé pendant la période de sursis, il va sans dire que le patron des Transports, Jean Ernest Ngalle Bibehè, va à nouveau sévir.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique