Cameroun – Transport inter-urbain: Les agences de voyages suspendues défient le ministre des transports

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-Mar-2019 - 21h00   5217                      
2
Une agence Garanti Express Archives
Malgré leur suspension par le ministre des transports, Ngalle Bibehe vendredi dernier, certaines agences de transport continuent à exercer en toute illégalité leurs activités.

Samedi 23 mars 2019 au carrefour Mvan, à la sortie Sud de la ville  Yaoundé, il est 8h du matin. Le soleil s’est à peine levé dans le ciel, que les nombreuses agences de transport qu’on  trouve dans ce haut lieu du transport interurbain fourmillent déjà de monde. Certains bus  s’apprêtent à prendre la route. Ils essaient tant bien que mal de se frayer un chemin dans le léger embouteillage qui s’est déjà formé dans ce lieu très fréquenté.

Dans ce mouvement incessant de va et vient, deux agences de voyage font tache. Il s’agit de Princesse Voyages et Narral voyages. Ces deux compagnies de transport ont été suspendues vendredi dernier, suite à une décision du Ministre des transports Jean Massena Ngalle Bibehe. Pourtant,  au sein de  l’agence Princesse Voyages de Yaoundé, c’est loin d’être le vide sidéral auquel on se serait attendu. C’est même  tout le contraire. Devant les caisses les clients affluents, dans l’espoir de se procurer un ticket d’embarquement. Apres l’obtention du précieux sésame, ils se dirigent vers l’espace réservé au stationnement des véhicules où un Grand bus blanc attend. Quelques minutes après, les passagers son invités à embarquer dans le bus à tour de rôle, direction Douala. La suspension du ministre des transports personne n’a l’air de s’en préoccuper. Surtout pas les passagers «j’ai suivi à la radio qu’on avait suspendu Garanti, Princesse e d’autres agences là. Moi je suis arrivé j’ai trouvé un bus qui était presque plein. Je suis monté. Ce n’est pas moi qui doit venir faire la police ici» lance l’un d’entre eux

A quelques mètres de là, à  Narral Express voyages c’est sensiblement la même ambiance. Ici également, il semblerait que l’écho de cette suspension ne s’est pas fait entendre. On avoue même mordicus ne pas être au courant d’une telle décision. Des chargeurs qui s’affairent à l’embarquement des colis, laisse échapper que leur employeur les a même appelé hier dans la nuit et leur a dit de venir très tôt  au boulot. Le journal Le jour dans son édition du 25 Mars 2019, évoque également le nom de Garanti Express, d’Avenir Mezam ,Moghamo Voyages. Nos confères  révèlent même que dans la région de l’Ouest aucune agence suspendue n’a respecté la décision du ministre des transports

Ngalle Bibehe avait suspendu 85 agences de voyage vendredi dernier, parcequ’elles ne possédaiebtt pas d’agréments valides.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique