Cameroun - Tribunal militaire: L’affaire opposant Cavaye Yéguié à son ex-garde du corps Bouba Simala, renvoyée au 16 octobre 2018

Par Josiane Rose NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Sep-2018 - 12h16   2593                      
0
Cavaye Yeguié Djibril, Président de l'Assemblée Nationale Archives
L’affaire est reportée du fait de l’absence du juge en charge du dossier.

Dans son édition du 19 septembre 2018 le quotidien Le Jour rapporte que c’est au Tribunal que la partie civile et la défense du Capitaine Bouba Simala ont été notifiées mardi dernier, du renvoi de l’affaire. La raison est que la présidente du Tribunal qui examine cette affaire est actuellement en vacances. Donc il va falloir attendre jusqu’au 16 octobre prochain pour connaître la suite de l’affaire qui oppose depuis 2015, le Capitaine Bouba Simala à son ex-patron Cavaye Yéguié Djibril le président de l’Assemblée nationale (PAN). La dernière audience rendue à ce jour date du 17 juillet 2018.

Pour rappel il faut dire qu’à cette audience-là Me Sylvestre Mben s’était présenté comme le nouveau conseil du PAN. Il avait alors présenté au Tribunal sa lettre de constitution. Un acte qui a surpris la défense notamment Me Emmanuel Simh. Car faut-il le rappeler lors des débats du 19 juin 2018, une correspondance du PAN avec comme objet «Mise au point», a été lue au Tribunal militaire de Yaoundé. Dans ladite correspondance  Cavaye Yéguié Djibril indique qu’il n’a pas porté plainte contre son ex-garde du corps. «Il convient de préciser que je n’ai pas porté plainte contre Bouba Simala, cependant j’ai attiré l’attention de son administration d’origine sur les actes graves répréhensibles qu’il a posés…Je n’ai déposé, ni par écrit, ni verbalement pendant les phases d’enquête et d’instruction à la suite desquelles, il est retenu contre Bouba Simala, les faits de menace simple, d’outrage à corps constitués et de violation de consigne. Il ressort sans ambages de ce qui précède, que toute procédure ayant conduit Bouba Simala en détention provisoire a été menée sans la participation du président de l’Assemblée nationale», a écrit le PAN.

Le Capitaine Bouba Simala est poursuivi au Tribunal pour violation de consignes, outrage à corps constitués et menaces simples.

 

 

 

 

Auteur:
Josiane Rose NDANGUE
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique