Cameroun: Troisième lors du dernier championnat d’Elite One et qualifié pour la Coupe de la Confédération CAF, Bamboutos de Mbouda a été rétrogradé en Elite Two par la FIFA

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Aug-2018 - 18h46   6609                      
5
Une équipe de Bamboutos de Mbouda Archives
Cette décision fait suite au non-respect par le club de la décision du juge unique de la commission du statut du joueur du 15 juin 2016 relative au litige l’opposant à son ancien entraîneur belge, Johan Buyle, pour salaires impayés. Un irrespect confirmé par la commission de discipline de la FIFA dans sa décision du 12 avril dernier.

Bamboutos de Mbouda ne jouera pas en Elite one la saison prochaine. En effet, le club de la région de l’Ouest a été signifié mercredi dernier par courrier de la commission de discipline de la Fédération internationale de football association (FIFA), de sa rétrogradation en Elite Two.

Selon Cameroon Tribune du lundi 13 Août 2018, la commission de discipline de la FIFA, dans sa décision du 12 avril dernier accordait au club un dernier délai gracieux de 30 jours pour s’acquitter de sa dette auprès de son ancien entraîneur belge, Johan Buyle. Un dû qui se situe aux alentours de 34000 euros (plus de 22 millions de FCFA).

La décision du 12 avril 2018 donne la possibilité au créancier de demander la rétrogradation de l’équipe première de Bamboutos de Mbouda en division inférieure pour la saison 2018-2019, apprend-on. «Celle-ci peut inclure l’exclusion des compétitions organisées par l’instance. En cas de non-paiement par Bamboutos de sa créance, le club encourt également une nouvelle rétrogradation en deuxième division régionale. De la même façon, le paiement de la dette n’efface pas la rétrogradation», rapporte Cameroon Tribune.

Il faut préciser que Bamboutos a porté le litige devant le Tribunal arbitral du sport, estimant notamment que le Belge ne disposait pas du diplôme d’entraîneur requis par la Direction technique nationale. Un recours qui ne suspend guère la procédure au sein de la Fifa.

Le journal rappelle que Johan Buyle a été recruté en décembre 2015 à la tête du staff technique de Bamboutos pour une durée d’un an. Il sera licencié un mois plus tard. Le 15 juin 2016, le juge unique de la Commission du statut du joueur a condamné Bamboutos de Mbouda au paiement de la somme de 13500 euros (plus de 8,8 millions de FCFA) à titre d’arriérés de rémunération plus des intérêts de 5% par année à compter du 12 décembre 2015 jusqu’au paiement effectif.

Par ailleurs, Bamboutos devait payer 16746 euros (environ 11 millions de F.) au titre de la compensation pour rupture de contrat, ajoutés à des intérêts de 5% par année à compter du 26 février 2016 jusqu’au paiement effectif.

Cette rétrogradation de Bamboutos ouvre d’ores et déjà un éventail de possibilités à la Ligue de football professionnel du Cameroun. Notamment sur le nombre de clubs devant participer dans les championnats Elite One et Elite Two.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique