Cameroun - Tuberculose: Le taux d’infection est en baisse au Cameroun

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Mar-2020 - 09h12   4970                      
0
Hôpital Jamot à Yaoundé Archives
D’après le Programme National de Lutte Contre la Tuberculose (PNLT), le pays est passé de 271 cas pour 1000 habitants en 2009, à 95,5 cas sur 1000 habitants en 2019.

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose le 24 mars 2020, le Cameroun a revisité ses chiffres d’infection en dix ans. Le constat est clair, d’après le Programme National de Lutte contre la Tuberculose (PNLT); le taux d’infection a diminué de plus de la moitié.

Selon Marthe Anick Nga Minkegue, chef du service communication partenariat et mobilisation sociale au PNLT: «en 2019, l’on a recensé 24 584 cas de tuberculose au Cameroun. Ces chiffres sont en baisse. Ainsi, de 271 cas pour 1 000 habitants en 2009, le pays est passé à 95,5 cas sur 1 000 habitants en 2019», confie-t-elle au quotidien national bilingue, Cameroon Tribune dans sa parution du 25 mars 2020.

Cette baisse a été possible grâce aux multiples actions que mène le PNLT: «Les centres de prise en charge ont été multipliés. D’autre part, la prise en charge et le suivi des patients ont également été améliorés», affirme Marthe Anick Nga Minkeme.

«Il est temps», c’est le thème qu’à choisi l’OMS pour la journée mondiale de lutte contre la tuberculose cette année.

La tuberculose n’est pas seulement une affaire des grandes personnes; il y a aussi la Tuberculose pédiatrique. Elle concerne les enfants de 0 à 14 ans, qui sont en contact avec les parents malades. Ce qu’ignorent plusieurs personnes. 1 263 enfants malades ont été enregistrés en 2019 au Cameroun, confirme le PNLT.

La lutte contre la tuberculose reste une priorité sanitaire au Cameroun. L’hôpital Jamot accueille au quotidien des centaines de personnes atteintes de la tuberculose. «Dépistages, prise en charge et hospitalisation pour des cas graves, sont entre autres services disponibles… Pour réduire à zéro le nombre de malades de la tuberculose, les professionnels de santé invitent les patients à coopérer, étant donné que la prise en charge est gratuite», informe le journal.

 

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique