Cameroun – Tuerie de militaires au Nord-Ouest : Des mercenaires étrangers combattent aux côtés des séparatistes, selon le ministre de la défense Joseph Beti Assomo.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Sep-2021 - 04h27   16383                      
50
Le Mindef en visite de travail A Bamenda MINDEF
Une semaine après l’assassinat d’une quinzaine de militaires au front de la guerre contre les séparatistes dans la Région du Nord-Ouest, le ministre délégué à la présidence en charge de la défense, s’est rendu à Bamenda pour une mission de soutien et de remobilisation des troupes de l’armée camerounaise.

 

Le Ministre Joseph Beti Assomo a effectué le 22 septembre 2021, une mission d’urgence à Bamenda, chef-lieu du Nord-Ouest, la Région où le 15 septembre dernier, une quinzaine de soldats ont péri suite à une attaque des combattants sécessionnistes.

Au terme de la séance de travail qu’il a présidée à l'Etat-Major de la  5ème région militaire interarmées et à laquelle prenaient part, les hauts responsables administratifs, judiciaires et militaires de la Région, le Ministre de la défense a déclaré que les sécessionnistes qui luttent pour l’indépendance des Régions anglophones du Cameroun, bénéficient désormais du soutien des mercenaires étrangers.

«Au lendemain des attaques meurtrières et perfides de la part des irrédentistes séparatistes, manifestement dotés d’un matériel de plus en plus sophistiqué et bénéficiant, cela est établi, de l’appui humain et matériel extérieur. Ce nouveau paradigme de la situation sécuritaire appellent instamment un changement d’approche dans l’action des forces de défense et de sécurité. Des perspectives de réajustement des actions appropriées envisagées, vont être déplorées sans délai » a déclaré le membre du gouvernement.

« En transmettant les félicitations appuyées du Chef de l'Etat, Chef des forces armées aux Hommes et à leurs Chefs pour le travail jusqu'ici abattu, ainsi que ses encouragements réitérés à poursuivre le travail malgré les obstacles et difficultés, le MINDEF a tenu à insister sur l'évolution globalement positive de la situation sécuritaire générale dans les zones qui connaissent des perturbations sécuritaires. En effet, et il convient de le souligner, contrairement aux analyses de salon propagées par quelques individus agrégés de la blogosphère et visant à tout peindre en noir, le MINDEF précise que les quelques zones grises réfractaires à l'ordre républicain sont en cours de retour progressif à la normale, et devraient très rapidement réintégrer le chemin du droit » a ajouté Cyrielle Serge Atonfack Guemo, le chef de division communication au Ministère de la défense.

 

Le Mindef en visite de travail A Bamenda (c) MINDEF
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique