Cameroun: Un autre détenu de la crise anglophone qui était emprisonné depuis neuf mois à Yaoundé, recouvre la liberté à la suite de l’arrêt des poursuites décrété par Paul Biya.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Sep-2017 - 12h19   3125                      
1
L'Avocat libere Facebook
Des personnes incarcérées pour des motifs liés à la crise anglophone, sont progressivement libérées depuis que le chef de l’état a pris la décision d’arrêter les poursuites au Tribunal militaire de Yaoundé.

Maitre Abadem Walter Tabikam ne compte plus parmi les pensionnaires de la prison centrale de Yaoundé située au quartier Kondengui. Il a été libéré hier mardi 19 septembre 2017, après y avoir passé sept mois de détention provisoire.

Avocat au Barreau du Cameroun avec pour résidence à Mutenguene, une ville de l’arrondissement de Tiko dans la Région du Sud-Ouest, Maitre Abadam Walter Tabikam avait été interpellé à son domicile sur ordre des pouvoirs publics qui le soupçonnaient d’être l’un des activistes de la crise anglophone.

Levee d'ecrou (c) Facebook

Dans son bulletin de levée d’écrou, il est expliqué que Maitre Abadam Walter Tabikam était officiellement accusé de « apologie d’actes de terrorisme, sécession, révolution et hostilité à la patrie.

Il était jugé au Tribunal militaire de Yaoundé quand le président de la République a signé un décret qui mettait fin aux poursuites judiciaires contre certains militants de la crise anglophone.

Depuis la publication de ce décret à la fin du mois d’aout 2017, une soixantaine de personnes interpellées dans le cadre de cette crise ont déjà été libérées. Beaucoup d’autres restent en détention dans les prisons de Bamenda dans la Région du Nord-Ouest, de Buea et de Yaoundé où se trouve sous bonne surveillance le « redoutable » et célèbre animateur de radio Mancho Bibixy.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique