Cameroun: Un immeuble appartenant à l’ancien Lion indomptable Djonkep Bonaventure mis à la vente aux enchères

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Dec-2018 - 00h52   10035                      
5
Bonaventure Djonkep Capture d'écran
118 millions de FCFA est le montant de la mise à prix de cette vente aux enchères publiques prévue le 20 décembre 2018 dans l’arrondissement de Douala 5e,

L’avis de vente aux enchères publiques qui annonce la braderie d’un immeuble appartenant à Bonaventure Djonkep, est affiché au premier étage de l’Immeuble abritant les services de la Délégation régionale du Ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières (MINDCAF) du Littoral. C’est un avis parmi tant d’autres. Mais, le non du propriétaire du titre foncier numéro 13530 département du Wouri d’une superficie de 532 m2 retient l’attention.

Professeur d’Education physique et sportive à la retraite, Bonaventure Djonkep, est une ancienne gloire du football camerounais et figure emblématique de l’Union sportive de Douala, club mythique au million de supporters. Reconverti à l’entrainement depuis une vingtaine d’années, l’ex attaquant a remporté avec Eding FC de la Lekie, le trophée de la Coupe du Cameroun de football devant le chef de l’Etat Paul Biya le dimanche 02 décembre 2018. Bien avant, il a été dans le staff technique des Lions indomptables, de l’Union de Douala, de Coton sport de Garoua, de l’Unisport du Haut-Nkam, de Fovu club de Baham et bien d’autres équipes.

C’est donc une sommité du sport roi camerounais qui va bientôt se voir privé de son immeuble urbain bâti au quartier Bassa, dans l’arrondissement de Douala 3e. Pour quelle raison ? « Il ne me revient pas de vous le dire. J’ai été sollicité pour la mise en vente. Je n’en sais pas plus et je ne veux pas en parler avec la presse » a réagi dans un bref entretien téléphonique avec Cameroon-inof,net, Maitre Elessa, avocat au Barreau du Cameroun chargé de la vente aux enchères.

Dans l’avis publié, l’on apprend cependant que cette vente est organisée à la requête du Crédit foncier du Cameroun, une société à capitale public.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique