Cameroun: une «Journée sans voiture» instituée à Douala

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 01-Dec-2018 - 16h53   845                      
0
Ville de Douala, Capitale économique Archives
Le samedi 24 novembre 2018, seuls les piétons ou les usagers des vélos avaient droit de circuler lors de cette journée spéciale baptisée «Journée sans voiture: la rue pour tous».

Une initiative de la Communauté urbaine de Douala (CUD) dans le cadre de «Mobilise your city», un programme de coopération décentralisée internationale avec la ville de Bordeaux et la Communauté urbaine de Bordeaux (Bordeaux Métropole), précise le journal Repères en kiosque le lundi 26 novembre 2018.

Le journal rappelle que «Mobilise your city» est une initiative lancée en décembre 2015 à Paris en France, à l'occasion de la Cop 21, initiative chapeautée par le concept «Global Climate Action», dont le principal objectif est de créer un partenariat global et inclusif d'accompagnement des gouvernements nationaux et locaux des pays en développement dans l'élaboration de politiques nationales pour la mobilité urbaine (Pnmu) ainsi que dans l'implémentation des Plans de mobilité urbaine soutenable (Pmus).

La ville de Douala s'inscrit désormais dans cette mouvance de conjonction opérationnelle entre la mobilité, le transport et le développement durable. Selon Fritz Ntone Ntone, le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, «dans trois mois au plus tard, Douala aura son Plan de mobilité urbain. Ce plan inclut toutes les formes de moyens de transports même par voie fluviale, de voie de circulation, toute la signalétique horizontale et verticale et privilégie une circulation naturelle par la marche».

Géraldine di Matteo, la directrice du transport de Bordeaux métropole avoue toutefois que la mise en œuvre de ce concept a été laborieuse en France. Confronté à une farouche réticence de certains élus. Finalement, la quasi-totalité des grandes, moyennes et petites villes hexagonales disposent de leur plan de mobilité dont le volet circulation reste prépondérant.

La première édition de la «Journée sans voiture» de Douala était marquée, en plénière et en atelier, par des thématiques de travail portant notamment sur «la mobilité douce, le marketing et la communication des mobilités, et la gouvernance des mobilités». Journée également riche en activités techniques, sportives, commerciales, sanitaires, artistiques et sécuritaires.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique