Cameroun: Une procédure disciplinaire ouverte contre Clinton Njie, soupçonné d’avoir organisé une partouze lors d’un stage des Lions indomptables en France.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Jul-2018 - 15h24   14741                      
24
Njie Clinton Archives
La fédération camerounaise de football a adressé une demande d’explication au jeune attaquant de l’Olympique de Marseille.

Les faits : Tous les joueurs de l’équipe senior du Cameroun de football convoqués pour un regroupement en France en vue d’un match amical contre le Burkina Faso, etaient attendus dans l’hôtel qui abrite la tanière des Lions indomptables le Jeudi 24 mai 2018. L’international camerounais Njie Clinton, s’était pointé avec 24 heures de retard, précisément le vendredi 25 mai.

L’attaquant de l’Olympique de Marseille, club de Ligue 1 en France, avait débarqué nuitamment en bonne compagnie. Avec deux filles qui se sont retrouvées dans la chambre du joueur.

Le séjour des deux filles aux côtés de l’ex pensionnaire de l’Ecole de football Brasserie du Cameroun, sera de courte durée.

Et pour quelles raisons ? La réponse se trouve dans une demande d’explication que le secrétaire général de la Fédération camerounaise de football a adressé le 20 juin 2018 au jeune footballeur de 25 ans.

La lettre de la Fecafoot (c) FECAFOOT

« Suivant divers rapports du match amical Cameroun – Burkina Faso, disputé en France le 27 mai 2018, il nous a été donné de constater que vous avez rejoint le lieu du stade le 25 mai dans la nuit au lieu du 24, sans autre forme d’explication ; vous avez fait monter selon la Direction de l’hôtel, deux filles dans votre chambre qui ont été expulsées en raison des nuisances induites. Vous voudrez bien sous huitaine, apporter des éléments de réponses à la présente demande d’explications. » Telle est la teneur de la demande d’explication adressée au joueur par le Secrétaire général de la FECAFOOT.

Cet acte du patron de l’administration de l’instance du sport roi camerounais marque l’ouverture d’une procédure disciplinaire contre l’ex buteur de l’Olympique Lyonnais.

En attendant le verdict, ce jeune footballeur à la réputation sulfureuse sur le plan disciplinaire, est soupçonné de s’être livré à une partouze avec les deux filles qu’il a fait monter dans sa chambre. L’international camerounais nie vigoureusement les allégations dont il fait l’objet.  

Les conclusions de l’enquête ouverte par les autorités footballistiques camerounaises pourraient permettre de connaitre la vérité.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique