Cameroun – Vie des partis politiques : Après sa démission de l’UDC, Cyrille Sam Mbaka rebondit à la tête de l’AFP

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Aug-2021 - 10h47   9558                      
1
Cyrielle Sam Mbaka Anonyme
L’homme politique et l’Alliance des forces progressistes (AFP), la formation politique  créée par le feu Bernard Mouna, ont pris un nouveau départ à l’issue du congrès national du parti tenu le 27 aout 2021 à Yaoundé.

 

Les congressistes, venus des trois angles du triangle national, ont porté à la tête de l’AFP, Cyrille Sam Mbaka, pour un mandat de quatre ans. Ce dernier devient le nouveau président national en remplacement d’Alice Sadio, démissionnaire.

Ainsi a sonné l’heure de la renaissance pour Cyrille Sam Mbaka. Cet ancien vice-président et dirigeant influent de l’Union démocratique du Cameroun (UDC) avait démissionné il y a un an de ce parti  politique, après le décès de son fondateur Adamou Ndam Njoya…

Ainsi a sonné l’heure de la renaissance également pour l’AFP qui était au bord de la disparition après le décès de son fondateur et la démission de son successeur.

L’AFP entame donc un nouveau départ sur une nouvelle configuration. «Cyrille Sam Mbaka a constitué une liste qui comprend 1 président national et 10 vice-présidents nationaux, issus chacun d'une région du Cameroun. Il entend nommer dans les prochains jours un gouvernement de 17 secrétaires nationaux au moins, une ligue des Femmes et une ligue des Jeunes de l'AFP. Une mesure selon lui qui concourt à implanter le parti dans les 10 Régions du Cameroun et concourir à l'émergence des élus locaux. Il s'oppose à la traditionnelle attitude de nombreux Partis politiques qui misent tout sur leur leader alors que le développement véritable de la Nation devrait se construire à partir de la base » a rapporté notre confrère Auréole Tchoumi. 

« Il a placé ce mandat sous le signe de l'inclusion et du dynamisme. Il a fait savoir que l'un des premiers chantiers prioritaires de la nouvelle équipe dirigeante de l'AFP sera d'œuvrer au quotidien pour la fin véritable de la guerre fratricide dans les régions anglophones du pays» a ajouté Auréole Tchoumi.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique