Cameroun – Vie des partis politiques: Le Parti Camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) suspend temporairement un de ses militants pour avoir tenu des propos haineux dans les réseaux sociaux.

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Oct-2019 - 12h15   6193                      
11
Logo du PCRN archives
Ce militant sera définitivement fixé sur son sort après un conseil de discipline qui aura lieu dans les prochains jours.

Les militants du Parti camerounais pour la réconciliation nationale ( PCRN) sont prévenus. Le parti ne compte pas les laisser se laisser aller à des commentaires tendancieux dans les réseaux sociaux. Ludovic Bassas membre du parti que dirige Cabral Libii, vient de l’apprendre à ses dépens. Ce dernier a été suspendu ce jeudi 17 septembre 2019, pour avoir tenu des propos haineux sur le réseau social Facebook.

 

Sa suspension, Ludovic Bassas la doit à cette phrase «ces allogènes vont déguerpir très bientôt. Nous y travaillons dans le PCRN. Sois sans crainte pour ça».Des propos qui sont en fait une réponse adressée à un internaute qui se plaignait sur Facebook, de la trop grande présence des populations dites allogène dans le département de la Sanaga Maritime. l’échange entre Ludovic et l’internaute susmentionné, faisait lui même suite à une publication d’un autre internaute , qui invitait les victimes des casses de Sangmelima à «venir s’installer dans le département de la Sanaga Maritime, parce que la-bas, les allogènes ne sont ni inquiétés ni pourchassés à cause de leur prospérité»

 

 

En annonçant la suspension de Ludovic Bassas,  Jean Louis Batoum président régional du PRCRN pour le littoral, s’est également permis de lui faire la leçon. Pour lui, le PCRN «n’est ni un instrument d’expression de la haine, ou des frustrations mal gérées, ni un moyen d’assouvissement de fantasmes de l’exclusion, mais un cadre de développement de l’homme qui doit se mettre aussi bien au service de sa communauté que de la nation toute entière en promouvant les valeurs de l’unité et de l’intégration nationale, tout en valorisant nos diversités»

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique