Cameroun – Violence : Deux médecins agressés par des familles de patients à Yaoundé

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-Sep-2021 - 12h33   7047                      
3
Des médecins en bloc opératoire archives
L’Ordre des Médecins condamne et appelle le gouvernement à punir les responsables de ces actes.

Deux médecins ont subi des violences la semaine passée à Yaoundé. Ils ont été attaqués par les familles de personnes reçues en consultation et soins. La première victime est le Docteur Towa, jeune femme médecin en poste au centre de test Covid-19 du Palais des sports de Yaoundé. Elle a été prise à partie le 21 Septembre 2021 sur son lieu de service par une femme et ses enfants. Restée inconsciente à la suite des coups reçus, elle écope d’une incapacité de 45 jours.

L’autre membre du corps médical  brutalisé la semaine écoulée à Yaoundé est le directeur de l’hôpital central de Yaoundé, le professeur Pierre Joseph Fouda. Il a été pris à partie le 24 Septembre dans l’enceinte de l’institution qu’il dirige.  Ce sont des membres  de la famille du jeune Hilaire Ayissi Mengue, en soins à l’hôpital central après l’agression dont il a été victime le 10 septembre 2021 qui l’ont attaqué, lui attribuant la responsabilité de la mort du patient.

Dans un communiqué publié le 25 Septembre 2021, le Conseil de l’Ordre des médecins a condamné ces actes de violence et demandé  au gouvernement de prendre des mesures appropriées « afin que les auteurs de tels actes répondent devant la loi et que les médecins puissent travailler en toute sérénité où qu’ils se trouvent sur toute l’étendue du territoire national ».  Selon certaines informations, la dame à l’origine de l’agression contre le Docteur Towa a été déféré auprès du  parquet depuis le 24 Septembre en compagnie de ses complices. Tous pourraient être renvoyés devant le juge pénal.  

Pour sa part, le ministre de la santé publique Malachie Manaouda annonce l’ouverture d’une enquête sur l’incident survenu à l’hôpital central. « Suite à l’incident survenu ce 24/09/2021 à l’HCY, je viens d’instruire une enquête pour établir les responsabilités dans cette affaire. En tout état de cause, les agressions exercées ces jours sur le personnel de santé sont inacceptables, car des voies de recours existent », a-t-il posté sur Twitter dimanche .

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique