Cameroun - Visite dans la région de l’Ouest/Beti Assomo (ministre de la Défense): «Nous sommes ici pour rassurer les populations de cette région, inquiètes et quelque peu désemparées»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Jul-2021 - 13h59   3315                      
4
Joseph Beti Assomo, ministre délégué à la présidence chargé de la Défense Alain Ghislain Kanga
Le ministre de la Défense s’est exprimé à l’entame de sa visite à l’Ouest, région voisine de la zone anglophone en guerre.

En raison de sa proximité géographique avec le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, en proie à un violent conflit armé depuis plusieurs années, la région de l’Ouest est régulièrement le théâtre d’incursions meurtrières des bandes armées pro séparatistes.

La dernière en date remonte au 14 juillet 2021 dans la localité de Zavion, située dans l’arrondissement de Babadjou, département des Bamboutos. Des hommes armés ont attaqué un poste avancé de l’armée camerounaise dans la zone, tuant deux soldats: le maréchal de logis Pierre Garba et le gendarme major Renald Jules Assang.

La recrudescence de ces attaques fait redouter aux autorités et aux populations le scénario d’une métastase de la crise anglophone. Voilà qui justifie que la tournée entamée dans la région de l’Ouest ce vendredi 23 juillet 2021 par le ministre délégué à la Présidence en charge de la Défense

Si Joseph Beti Assomo va évaluer les actions militaires en cours dans la région, il y est aussi pour rassurer les populations qui vivent dans la psychose. C’est du moins ce que le membre du gouvernement a déclaré à l’entame de sa visite au micro de la CRTV, la chaîne publique.

«Nous sommes là pour deux raisons: d’abord faire l’évaluation sécuritaire qui prévaut le long de la frontière entre les régions administratives de l’Ouest et du Nord-Ouest, et un tout petit peu du Sud-Ouest. Il s’agit également pour nous de rassurer les populations de cette région, inquiètes et quelque peu désemparées», a déclaré M. Beti Assomo au cours d’une région ce matin à Bamesengue, ville située dans les Bamboutos.

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique