Cameroun : Voici les circonstances de la libération du DG de CFAO ICRAFON, otage pendant quelques heures des kidnappeurs à Kribi.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Oct-2020 - 20h06   24404                      
7
Le désormais ex otage avec un élément du BIR Facebook
En attendant la réaction des autorités, un témoin relate les détails de l’enlèvement du français Patrice Porte ce dimanche 18 octobre 2020 dans la ville balnéaire de Kribi.

 

Le témoin surnommé SA, fait savoir que Ie Directeur Général de CFAO ICRAFON est venu avec son épouse à Kribi ce weekend pour une partie de Golf. En début d'après-midi ce dimanche, il était en train de rentrer vers 13h, avec sa voiture. A bord, trois occupants, dont un autre DG, Christian POISSONNET, tous de nationalité française. 

Entre le Golf Club de Kribi et la route, soit 3 km environ, ils sont stoppés dans un bosquet par un obstacle en pleine chaussée. Il s’agit d’un individu qui fait semblant de réparer la roue de sa voiture au beau milieu de la route en terre.

En voulant lui porter secours, ce dernier sort l'arme et tient en respect les occupants de la voiture du DG de CFAO ICRAFON. Deux autres individus armés sortent de la brousse, fouillent et ligotent Monsieur POISSONNET, puis l'épouse de Patrice PORTE. 

C'est alors qu'ils Ligotent et kidnappent le DG de CFAO ICRAFON et disparaissent avec lui dans la forêt qui jouxte le Golf Club, abandonnant les deux autres. 

Alertés, les Forces de Défense dont un détachement du BIR Kribi, organisent la chasse aux Bandits. Nos forces de défense vont libérer Monsieur Patrice PORTE. 

Selon des informations puisées à bonne source, le Chef de gang est un bandit de grand chemin bien connu.

Sa bande avait même été neutralisée il y a près de 4 mois. Mais il s'est échappé dans une formation sanitaire où il était hospitalisé, sautant de l'étage par la fenêtre des toilettes avec un pied endommagé, alors que les geôliers l'attendaient à la porte des toilettes. 

Après cette issue heureuse, Le Préfet de l'Océan, Antoine Bisaga voudrait à cette occasion, rassurer et inviter les populations de la Cité balnéaire de l'Océan, les nombreux touristes et visiteurs de cette cité Industrialo portuaire, de garder le calme, la situation étant sous contrôle.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique