Cameroun - Yaoundé: La direction du Centre Médical de la Cathédrale dément la contamination en masse de son personnel au COVID-19

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Mar-2020 - 08h07   1891                      
2
Centre Medical La Cathedrale archives
la directrice générale de l’institution, le Dr Tagni-Sartre Michèle affirme qu'une seule infirmière est infectée.

Le premier cas de COVID-19 détecté au Cameroun a été recensé au Centre Médical La Cathédrale à Yaoundé, le 5 mars 2020. C’est de là que ministère de la Santé Publique a été contacté pour confirmer ou infirmer les soupçons, raconte la directrice générale de l’institution, le Dr Tagni-Sartre Michèle, dans les colonnes du quotidien national bilingue, Cameroon Tribune paru le 25 mars 2020.

Une version des faits qui a été confirmée par le Dr Hubert Ndjinga Ndjinga, médecin du travail de la clinique. Il se souvient de ce fameux 5 mars, où le malade atteint du Covid-19 est arrivé à la clinique. «Plusieurs personnes ne savent même pas que c’est ici que le premier cas a été détecté. Le patient est arrivé et se plaignait de fatigue générale. En échangeant avec lui, j’ai trouvé qu’il présentait tous les symptômes d’un cas suspect. A partir de cette infection déclarée, les autorités de la Santé publique ont emmené le patient à l’Hôpital Central de Yaoundé, où il est resté confiné. Le lendemain, une équipe de décontamination est passée», peut-on lire dans le journal.

«Par la suite, des épidémiologistes ont fait leur enquête pour essayer de recenser toutes les personnes qui avaient approché le patient. Ils ont décidé par mesure de prudence, de mettre en confinement à domicile toutes ces personnes. Au total ça faisait sept. Ils ont donc souhaité faire un prélèvement à trois infirmiers qui se sentaient un peu grippés, et fatigués. Ces trois prélèvements se sont avérés négatifs. Néanmoins ils ont fini leur confinement de 14 jours», rassure-t-il.

«La dernière infirmière a été prélevée après les autres. Elle était déjà confinée, mais son test s’est révélé positif. C’est à ce moment qu’ils l’ont transférée à l’hôpital. Ils ont testé la famille qui vivait avec elle, et tout son entourage se porte bien. A l’heure actuelle, elle va beaucoup mieux», affirme la directrice de l’institution.

A ce jour, les activités fonctionnent normalement au Centre Médical La Cathédrale, en respectant toutes les mesures nécessaires pour éviter des risques de propagation de la pandémie, rassure la direction.

 

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique